Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Des médias français et espagnols piégés par un canular andorran

vendredi 28 décembre 2018 à 20:17 Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon et France Bleu Occitanie

À l'occasion de la fête des Innocents, la télévision publique andorrane a organisé son traditionnel canular : elle a fait croire que la principauté allait faire venir des camions de poudreuse de Russie pour faire face au manque de neige. Plusieurs médias sont tombés dans le panneau.

L'une des stations de ski de la principauté d'Andorre
L'une des stations de ski de la principauté d'Andorre © Radio France - Sébastien Berriot

Occitanie, France

La fête des Saints Innocents célébrée en Espagne et en Andorre à la fin de chaque année, c'est un petit peu l'équivalent chez nous du 1er avril. Comme à chaque fois, la télévision publique andorrane (RTVA) a donc organisé son traditionnel canular. Dans un reportage diffusé dans le journal télévisé du soir et sur internet, la chaîne annonce que la principale station de ski de la principauté vient de conclure un accord avec  la Russie. 

Alors que la neige n'est pas présente en quantité en ce début d'hiver, cet accord prévoit d'importer de la poudreuse de Russie. La neige serait transportée dans des camions frigorifiques depuis la ville de Sotchi et serait ensuite stockée en Andorre. Dans le reportage, on voit le directeur de la station de Vallnord Pal Arinsal expliquer que ces importations font partie de la nouvelle stratégie des stations de ski andorranes. La télévision précise que l'Andorre va débourser pour cela une somme d'un million d'euros.

Des journalistes français sont tombés dans le panneau

Plusieurs médias français et espagnols, comme La Dépêche du Midi, ont été pris au piège du canular en reprenant l'information de façon très sérieuse. Le journal toulousain s'interroge tout de même en évoquant une opération qui "a de quoi rendre perplexe" dans un contexte de réchauffement climatique.

"Ça nous a fait bien rire de voir que des médias étrangers reprenaient l'information car évidemment, l'Andorre maîtrise parfaitement les techniques de neige artificielle et n'a aucunement besoin d'importer de la poudreuse." (Guilhem Casal, journaliste à la télé andorrane)

La télévision publique andorrane a attendu la fin du journal télévisé pour expliquer aux téléspectateurs qu'il s'agissait finalement d'un canular.

Guilhem Casal, journaliste à la télévision publique andorrane