Société

Des migrants découverts dans un camion étranger sur la RN10, près de Poitiers

Par Marie-Coralie Fournier et Rivière Isabelle, France Bleu Poitou et France Bleu lundi 28 septembre 2015 à 16:56 Mis à jour le lundi 28 septembre 2015 à 17:15

Le chauffeur russe a entendu tambouriner à l'arrière de son camion
Le chauffeur russe a entendu tambouriner à l'arrière de son camion - Marie-Coralie Fournier

Un routier russe, qui circulait sur la RN10, dans le sens Nord-Sud, a découvert ce lundi 11 migrants, dont 3 enfants à l'arrière de son camion. Les gendarmes et les pompiers sont sur place, sur l'aire de repos des Brandes de Cercigny, juste après Vivonne, dans le sens Nord-Sud.

Un chauffeur russe roulait ce lundi sur la RN10, dans le sens Poitiers-Angoulême, lorsque vers 14h, il entend tambouriner à l'arrière de son camion. Le chauffeur, qui transporte des palettes, s'arrête sur une aire de repos à Vivonne, et donne l'alerte. 

11 migrants au milieu des palettes de bois

Une fois sur place, les gendarmes ouvrent la remorque et découvrent à l'arrière 11 migrants : 8 adultes et 3 enfants en bas-âge (un garçon de 3 ans et deux fillettes de 6 ans). 

Les deux conducteurs sont russes, mais le camion est immatriculé en Lituanie. Personne ne parle français, ni le chauffeur, ni les migrants.
Parmi eux, 6 adultes et un enfant affirment venir de Syrie ; un couple et leur enfant déclarent venir d'Iran, mais ces nationalités ne sont pas encore vérifiées.  

Des migrants qui se disent syriens et iraniens

Les enquêteurs doivent entendre les chauffeurs en qualité de témoins. Les pompiers eux ont pris les migrants en charge avant de les conduire au CHU de Poitiers, pour un bilan de santé complet. La préfecture de la Vienne, elle, doit organiser l'hébergement provisoire des migrants. 

Sur place, l'aire de repos est encore bouclée à 16h50, mais l'accès à la station service reste possible. 

Des migrants découverts au milieu des palettes en bois du camion - Aucun(e)
Des migrants découverts au milieu des palettes en bois du camion - Marie-Coralie Fournier