Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Des migrants mineurs à l'Auberge de Jeunesse de Poitiers

mardi 17 janvier 2017 à 19:00 Par Vincent Hulin , France Bleu Poitou

Ils ont fui l'Afrique et viennent d'arriver à Poitiers et ils rêvent de rester en France.

Les mineurs au petit déjeuner.
Les mineurs au petit déjeuner. © Radio France - vincent Hulin

Poitiers, France

A la différence des jeunes migrants accueillis à la suite du démantèlement de la jungle de Calais, ceux là, viennent de Paris ou de Vintimille après avoir traversé la Méditerranée en passant par l' Italie. Originaires du Mali, ou de Côte d' Ivoire, ces mineurs sont pris en charge par le département de la Vienne via l'aide sociale à l' enfance. Il faut savoir que les besoins d'accueil doublent tous les 6 mois : Il y a eu 260 arrivées l'an passé.

une aile de l'auberge de jeunesse leur est réservé - Radio France
une aile de l'auberge de jeunesse leur est réservé © Radio France - vincent Hulin

"Ils sont d'une politesse incroyable, précise Christophe, le Directeur de l' Auberge de Jeunesse. Ils sont charmants, ils sont très calmes, ils ne viennent pas du tout en terrain conquis". Une vingtaine de places leur est réservée dans une aile du bâtiment. Dès qu'un mineur s'en va, un autre prend sa place._ Il faut procéder à des vérifications notamment sur leur identité et leur age, car ils déclarent tous avoir 16 ans, précise Frédéric Pierre, Directeur de l'enfance et de la famille au département de la Vienne. Ce qui peut être long, ensuite, on passe à la phase de l'accompagnement, de la scolarisation, de l' alphabétisation pour certains.Des partenaires interviennent et nous devons coordonner tout ça, on fait face à une augmentation des flux, sans précédent. Nous avions une douzaine d'arrivées de mineurs non accompagnés en 2007 aujourd'hui les 12 nous les avons atteint le 5 janvier !"_

Une Auberge de Jeunesse avec des espaces, mais un peu loin du centre ville - Radio France
Une Auberge de Jeunesse avec des espaces, mais un peu loin du centre ville © Radio France - vincent Hulin