Société

Des militaires seront aussi présents pour sécuriser la Braderie de Tours

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine jeudi 1 septembre 2016 à 17:17

Une patrouille de l'opération Sentinelle place Plumereau à Tours
Une patrouille de l'opération Sentinelle place Plumereau à Tours © Radio France - Annabelle Wanecque

C'était un souhait du préfet d'Indre-et-Loire. Il est exhaussé. Les militaires installés en Touraine depuis fin juillet dans le cadre de l'opération de surveillance Sentinelle restent quelques jours de plus dans le département, pour couvrir la braderie de Tours.

Les militaires présents à Tours depuis fin juillet dans le cadre de l'opération Sentinelle seront finalement en faction au moins jusqu'à la braderie de Tours. Le préfet d'Indre-et-Loire a réussi à conserver près d'une centaine de militaires pour l'évènement de ce dimanche qui doit réunir jusqu'à 200.000 personnes dans les rues de Tours. Il maintient une compagnie pour venir en soutien des effectifs de sécurité (publics et privés) mobilisés.

Des mesures exceptionnelles de sécurité sont mises en place pour cette braderie tourangelle, dont la tenue a été longtemps incertaine. Pour sécuriser les 13 km de linéaires de cette braderie 2016 (le périmètre de cette manifestation sera un peu plus resserré que les années précédentes), la mairie de Tours va installer une centaine de plots en béton (qui viennent d'arriver) et embauche une centaine d'agents de sécurité privés. Une centaine de vigiles seront déployés sur ces 43 points d'entrée pour fouiller et contrôler tous les visiteurs sans exception. Au total, pour la ville, la facture est de 150.000€ contre 45.000€ les années précédentes.

Plan de la braderie de Tours 2016 - Aucun(e)
Plan de la braderie de Tours 2016 - Mairie de Tours