Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des militants animalistes perturbent une messe de chasseurs

dimanche 5 novembre 2017 à 17:52 - Mis à jour le dimanche 5 novembre 2017 à 18:43 Par Léo Tescher, France Bleu Limousin

Le collectif limousin d'action pour les animaux (CLAMA) a profité de la messe de la Saint-Hubert, dimanche 5 novembre à Aureil (Haute-Vienne), pour redemander l'abolition de la chasse à courre.

La messe de la Saint-Hubert sonnée par les cors de chasse en l'église d'Aureil.
La messe de la Saint-Hubert sonnée par les cors de chasse en l'église d'Aureil. © Radio France - Léo Tescher

Aureil, France

La polémique sur la chasse à courre se déplace en Limousin. Le 21 octobre dernier, les images d'un chasseur enjambant le portail d'une propriété privée dans l'Oise pour aller achever un cerf qui s'était réfugiés dans un jardin avaient fait le tour des médias. Depuis, les opposants ne décolèrent pas. Hier, c'est à Aureil, à 12km à l'est de Limoges, qu'ils se sont fait entendre. Le collectif limousin d'action militante pour les animaux (CLAMA) et une vingtaine de ses militants, ont manifesté devant l'église où se déroulait la messe de la Saint-Hubert.

C'est une pratique cruelle qui consiste en une traque d'un gibier jusqu'à épuisement de l'animal qui est achevé soit par les chiens soit par une dague ou un épieu. Là, les chasseurs ne peuvent pas invoquer une soit-disant régulation des espèces. C'est un acte purement gratuit qui ne se justifie plus aujourd'hui", Jean-Christophe Dourdet, co-président du CLAMA.

Une Saint-Hubert organisée par des non-chasseurs

S'il est de tradition que la messe de la Saint-Hubert, patron des chasseurs, soit l'occasion de bénir les équipages de chasse à courre dont les chiens et les chevaux, à Aureil, l'association des amis de la Saint-Hubert n'est pas organisée par des chasseurs. C'est un groupe d'habitants qui s'est mobilisé pour faire revivre cette tradition organisée dans les années 50 par l'escadron militaire de Saint-George qui apprenait aux jeunes à monter à cheval. "Rien à voir avec la chasse à courre, ni avec la chasse tout court" répète le président de l'association, Jean-Charles Louis qui comprend toutefois la mobilisation des animalistes : "Saint-Hubert c'était aussi le respect de toutes les opinions".

Le CLAMA demande l'abolition de la chasse à cour devant l'église d'Aureil. - Radio France
Le CLAMA demande l'abolition de la chasse à cour devant l'église d'Aureil. © Radio France - Léo Tescher.

Les sifflets et tambours des militants animalistes tentent de couvrir les bruits des cors de chasse qui sonnent la messe. Et aux paroissiens non-chasseurs qui lui disent qu'elle se trompe de cible, Elisabeth du CLAMA répond qu'elle sait "très bien que des bénédictions d'équipages de chasse et de chiens sont prévus", les animaux sont passés devant les manifestants avant la messe, "on est donc venus dire qu'il faut que ça s'arrête". Dire aussi qu'en Belgique, en Allemagne ou encore en Grande-Bretagne, la pratique de la chasse à courre est interdite depuis plusieurs années.