Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des militants anti-migrants veulent bloquer la frontière franco-italienne dans les Hautes-Alpes

samedi 21 avril 2018 à 15:11 Par David Aussillou, France Bleu Provence

Une centaine de militants du mouvement Génération identitaire ont grimpé ce samedi le col de l'Échelle dans les Hautes-Alpes. Ils veulent empêcher les migrants d'entrer sur le territoire français.

Le mouvement Génération Identitaire a mobilisé deux hélicoptères au col de l'Echelle
Le mouvement Génération Identitaire a mobilisé deux hélicoptères au col de l'Echelle - GI

Col de l'Échelle, Névache, France

Ils sont partis vers 9h00 ce samedi matin en raquettes sur la neige en direction de la frontière franco italienne à Névaches dans les Hautes-Alpes. Ce groupe de militants de Génération identitaire, essentiellement français, veulent occuper le col de l'Echelle, point de passage des migrants. Le mouvement d'extrême droite veut ainsi dénoncer "un manque de courage des pouvoirs publics". Dans un communiqué, il réclame "le blocage définitif du col de l'Echelle"

Selon leur porte parole Romain Espino, les militants sur place ont matérialisé une "frontière symbolique" avec du grillage en plastique de chantier. Ils ont prévu de "notifier" aux éventuels migrants "que la frontière est fermée et qu'ils doivent rentrer chez eux". Les militants affirment qu'au besoin, ils appelleront la gendarmerie.

Deux hélicoptères et un avion

Le coût de cette opération est estimée par les organisateurs à 30 000 euros. Ils affirment qu'elle a été financée par les militants et des "parrains et donateurs" du mouvement Génération Identitaire.  Samedi matin, deux hélicoptères affrétés par GI ont survolé le site. Un avion biplace sera mobilisé demain. 

Depuis un an, les Hautes-Alpes connaissent une augmentation exponentielle de migrants, essentiellement d'Afrique de l'Ouest. Selon la préfecture, 315 personnes en situation irrégulière ont été refoulées vers l'Italie en 2016 et 1.900 en 2017.