Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des milliers de fidèles célèbrent la Saint-Firmin à la cathédrale d'Amiens

dimanche 30 septembre 2018 à 18:28 Par Hajera Mohammad, France Bleu Picardie

Environ 3 000 catholiques ont célébré la Saint-Firmin ce dimanche 30 septembre à la cathédrale d'Amiens. Le diocèse en a profité pour dévoiler le bilan du synode lancé l'année dernière.

L'évêque d'Amiens, Mgr Olivier Leborgne (troisième en partant de la droite ) après la messe de la Saint-Firmin, à la cathédrale d'Amiens
L'évêque d'Amiens, Mgr Olivier Leborgne (troisième en partant de la droite ) après la messe de la Saint-Firmin, à la cathédrale d'Amiens © Radio France - Hajera Mohammad

Amiens, France

Il y avait foule ce dimanche matin à la cathédrale d'Amiens pour la messe. Trois mille fidèles ont célébré la Saint-Firmin, premier évêque de la ville. Ils ont ensuite pu profiter d'un pique-nique sur le parvis du monument avant que l'évêque d'Amiens, leur présente les douze propositions retenues à l'issue du synode lancé l'année dernière.

Imaginer l'Église de demain dans la Somme

De septembre 2017 à avril 2018, tous les fidèles baptisés de la Somme étaient appelés à participer à ce synode. Ils ont été répartis en 650 groupes de réflexion où chacun a pu donner sa vision de demain pour une "Église missionnaire, fraternelle" et plus présente au sein du territoire.

L'évêque d'Amiens, Monseigneur Olivier Leborgne, retient 12 propositions qu'il s'engage à mettre en oeuvre dans les toutes prochaines années : la mise en place de "fraternités missionnaires de proximité", un "réseau de veilleurs solidaires" ou encore la création d'un "service diocésain pour l'évangélisation"des jeunes et les vocations.

"On va créer un tissu de fraternité dans les villages" - Mgr Olivier Leborgne, évêque d'Amiens

Les abus sexuels, sujet encore sensible

Officiellement, tous les sujets pouvaient être abordés lors de ce synode. Mais Elisabeth, une des fidèles, avoue que la question des abus sexuels dans l'Église n'a été qu'effleurée dans son groupe :"C'est difficile d'en parler". Pourtant, ici, personne n'a oublié la condamnation, il y a quatre ans, d'un curé de Fressenneville dans le Vimeu, condamné pour attouchements sexuels sur mineurs

Depuis des groupes de paroles ont été mis en place, des cellules d'écoute également, rappelle Mgr Leborgne. "Les fidèles en ont parlé mais puisqu'on l'a déjà vécu, et qu'on a pris des positions extrêmement claires et exigeantes à ce sujet, ce n'était pas la première question posée lors de ce synode", explique-t-il.

Quant à l'appel lancé par plusieurs personnalités qui réclament la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire pour faire la lumière sur les affaires d'abus sexuels dans l'Église en France, l'évêque soutient la démarche. "Si on juge que c'est opportun et nécessaire, on le fera", dit-il.

En revanche, les avis sont plus partagés parmi les fidèles. Pour Abran, jeune maman, c'est tout simplement de "l'ingérence" alors qu'Élisabeth estime que c'est nécessaire, pour qu'enfin on reparle de l'Église en bien, plus qu'en mal : "Il y a des choses qui sont moches qu'il faut éviter de mettre sous le tapis. Mais il y a de belles choses aussi et moi, c'est ça qui me fait vivre et qui font que je continue à rester dans l'Église."