Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

VIDÉOS - Des milliers de gilets jaunes dans les rues de Nîmes pour le troisième week-end de mobilisation

samedi 1 décembre 2018 à 19:23 Par Julie Munch, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Plus de 2.000 personnes ont défilé dans les rues de Nîmes ce samedi 1er décembre. Les gilets jaunes sont partis du stade des Costières et ont ensuite progressivement rejoint la préfecture du Gard. Les agriculteurs ont pris la tête du cortège avec leurs tracteurs.

Plus de 2 000 gilets jaunes ont manifesté à Nîmes.
Plus de 2 000 gilets jaunes ont manifesté à Nîmes. © Radio France - Julie Munch

Nîmes, France

Une nuée jaune a déferlé dans les rues de Nîmes samedi 1er décembre dans l'après-midi.  Plus de 2.000 personnes en gilets jaunes sont partis du stade des Costières pour rejoindre la préfecture du Gard. Les agriculteurs ont pris la tête du cortège après une opération escargot sur le périphérique nîmois. 

En criant "Macron démission", les gilets jaunes ont fortement perturbé la circulation de la ligne de tram-bus T1 et ont rejoint l'avenue Jean-Jaurès.

Manifester devant des lieux symboliques était l'objectif des manifestants. Devant les arènes de Nîmes, l'idée était surtout de montrer l'ampleur de la manifestation et du mécontentement des gilets jaunes. 

Sur l'avenue Feuchère, les motards ont défilé dans le cortège des gilets jaunes. 

Arrivés devant la préfecture, les manifestants ont escaladé les grilles pour y accrocher leurs banderoles. 

"Pour vivre non survivre": les gilets jaunes ont accroché une banderole sur les grilles de la préfecture du Gard.  - Radio France
"Pour vivre non survivre": les gilets jaunes ont accroché une banderole sur les grilles de la préfecture du Gard. © Radio France - Julie Munch

Une manifestation pacifique

Il n'y a eu aucun affrontement avec les forces de l'ordre. Les manifestants ont ensuite quitté la préfecture et ont remonté le boulevard Victor Hugo. En passant, ils ont déposé un gilet jaune sur la statue de Nimeño devant les arènes. 

La statue de Nimeño recouverte d'un gilet jaune devant les arènes de Nîmes.  - Radio France
La statue de Nimeño recouverte d'un gilet jaune devant les arènes de Nîmes. © Radio France - Julie Munch

Pendant le reste de l'après-midi, les blocages ont été maintenus par d'autres gilets jaunes sur l'ensemble du département.