Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Sauvons l'Aquarius" : des milliers de personnes manifestent en orange partout en France

samedi 6 octobre 2018 à 16:20 - Mis à jour le samedi 6 octobre 2018 à 17:07 Par Oanna Favennec, France Bleu

Des milliers de personnes habillées d'orange - la couleur du bateau et des gilets de sauvetage - se sont rassemblés dans plusieurs villes de France en soutien à l'Aquarius. Le bateau qui secourt des migrants en mer est menacé de perdre son pavillon panaméen.

Les manifestants étaient appelés à s'habiller d'orange (ici à Toulouse).
Les manifestants étaient appelés à s'habiller d'orange (ici à Toulouse). © Maxppp - MaxPPP

France

Plusieurs milliers de personnes se sont réunies ce samedi après-midi à l'appel de SOS Méditerranée dans différentes villes de France : Grenoble, Bordeaux, Nantes, Montpellier, Toulouse, St-Etienne, Paris, Le Mans, et bien sûr Marseille, où le navire a accosté ce jeudi. L'association avait appelé "à former une vague orange, couleur des bouées et des gilets de sauvetage et aussi de l'Aquarius" dans 67 villes de France et d'Europe. Le bateau est menacé de perdre son pavillon panaméen et donc de devoir rester à quai.

"C'est important que ces mouvements citoyens soient entendus par les gouvernements [...] pour rappeler que le devoir d'assistance ne doit pas être oublié" a expliqué Frédéric Pénard, le directeur des opérations de SOS Méditerranée à France Bleu Provence ce samedi. "On ne fait pas de politique", a-t-il rappelé

Une "vague orange" à Marseille et d'autres villes de France

L'appel a eu de l'écho dans différentes villes de France. On a pu par exemple compter :

Ce vendredi, à la veille de ces manifestations, une vingtaine de militants du groupe d'extrême droite Génération identitaire a occupé les locaux de SOS Méditerranée. Une enquête a été ouverte pour "violences en réunion", "séquestration", "participation à un groupement en vue de commettre des violences" et "enregistrement et diffusion d'images violentes", a précisé le procureur de Marseille Xavier Tarabeux ce samedi. 22 personnes sont toujours en garde-à-vue ce samedi.

Une pétition en ligne

En parallèle de cette "vague orange", SOS Méditerranée a lancé une pétition en ligne pour appeler les "États en Europe à prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre à l'Aquarius de repartir au plus vite". Ce samedi, elle réunissait plus de 200.000 signatures. Une autre pétition, lancée par un citoyen pour que la Suisse accorde un pavillon à l'Aquarius, a recueilli plus de 22.000 signatures en une semaine, rapporte Ada Marra, une élue suisse à Franceinfo ce samedi.

Le 22 septembre, le Panama a annoncé son intention de retirer son pavillon au bateau, déjà privé d'immatriculation par Gibraltar, pour "non-respect des procédures juridiques internationales" concernant le sauvetage des migrants en mer. Le bateau affrété par l'association vient en aide aux migrants en détresse en mer depuis 31 mois. Il a secouru 29.523 personnes lors de 230 opérations de sauvetage.