Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des milliers de personnes se mobilisent pour sauver le château de Villenave-d'Ornon

lundi 10 août 2015 à 7:35 Par Léo Rozé, France Bleu Gironde

La bâtisse du XIXe siècle de style néogothique est menacée de démolition, après un vote du conseil municipal. Mais la mobilisation pour défendre le château va bien au-delà de la commune située au sud de Bordeaux.

Michel Cotnoir et Alain Laborde, de l'association les Amis du château, mènent la contestation contre le projet de démolition.
Michel Cotnoir et Alain Laborde, de l'association les Amis du château, mènent la contestation contre le projet de démolition. © Radio France - Léo Rozé

Le panneau du permis de démolir est accroché à la grille d'enceinte du domaine Jacques Brel, qui abrite le château de Sarcignan. Le conseil municipal a voté à l'unanimité la démolition du château pour y construire une nouvelle maison des associations. L'actuelle doit être détruite pour réaliser le prolongement de la ligne C du tramway.

"Je trouve ça honteux ! 30 élus ont choisi pour 30 000 habitants" — Alain Laborde, vice-président des Amis du château

Chateau - ENRO

Le conseil municipal de Villenave-d'Ornon a voté à l'unanimité la démolition du château de Sarcignan. - Radio France
Le conseil municipal de Villenave-d'Ornon a voté à l'unanimité la démolition du château de Sarcignan. © Radio France - Léo Rozé

Près de 13 000 signatures en ligne

Mais la mobilisation pour défendre le château est impressionnante. Près de 13 000 personnes ont signé une pétition en ligne lancée par la toute nouvelle association Les amis du château de Sarcignan. Et des personnalités du monde de l'architecture et du patrimoine apportent leur soutien aux opposants.

"Ce château est un repère pour le quartier. C'est un lieu de vie" — Alain Laborde, vice-président des Amis du château

Chateau - PIF

Michel Cotnoir, l'avocat de l'association des Amis du château, prépare des recours contre le projet de démolition. - Radio France
Michel Cotnoir, l'avocat de l'association des Amis du château, prépare des recours contre le projet de démolition. © Radio France - Léo Rozé

La solution la moins chère d'après les élus

Les élus estiment que le chateau, qui n'est pas classé, a peu d'intérêt patrimonial. Et ils mettent en avant le besoin urgent de construire une nouvelle maison des associations. L'actuelle doit être détruite d'ici fin 2016 pour les travaux de la ligne C du tramway.

"Ça coutera moins cher et ce sera moins compliqué" — Michel Poignonec, premier adjoint au maire

Chateau - PAF

La municipalité étudie donc depuis quelques semaines une solution alternative , devant l'ampleur de la mobilisation. De leur côté, les opposants comptent bien engager des recours. Ils ont jusqu'au 22 août pour le faire.

Michel Poignonec, premier adjoint au maire de Villenave-d'Ornon, justifie la démolition pour raisons financières. - Radio France
Michel Poignonec, premier adjoint au maire de Villenave-d'Ornon, justifie la démolition pour raisons financières. © Radio France - Léo Rozé