Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des navires de croisière se font remarquer dans la baie de Quiberon

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Depuis deux semaines, des bateaux de croisière de la Compagnie Ponant traversent le Golfe du Morbihan. En raison du coronavirus, leur trajectoire prévue vers les pays scandinaves a été modifiée. Pour la première fois, ces navires font escale sur les cotes morbihannaises. Leur accueil est mitigé.

Cet été, chaque lundi, un bateau de la compagnie Ponant s'arrête au large de l'île d'Hoëdic.
Cet été, chaque lundi, un bateau de la compagnie Ponant s'arrête au large de l'île d'Hoëdic. © Radio France - Diane Sprimont

Depuis deux semaines des navires de la compagnie Ponant de cent quarante mètres de long s’arrêtent au large de l’île d’Houat, de l’île d’Hoëdic mais aussi de Belle-île-en-mer. Sur l’île d’Hoëdic, l’arrivée de ces bateaux dans le paysage ne fait pas l’unanimité.  

Caroline se promène régulièrement sur le sentier qui prolonge le port d’Hoëdic. Elle vit ici depuis treize ans. "C’est une pollution visuelle hallucinante. Ici on est atterré, on a jamais vu ce type de tourisme, s’énerve Caroline. Il y a déjà des touristes et ils viennent parce qu’ils aiment l’île. Là c’est du tourisme de masse."

Cette habitante s’inquiète notamment pour la faune et la flore, "c’est aberrant pour les fonds marins. Il y a déjà beaucoup de touristes, les sentiers vont être encore plus piétinés."

Des conditions ont été fixées à l'accueil de ces bateaux comme la zone de mouillage, elle ne doit pas représenter de risque pour la biodiversité.
Des conditions ont été fixées à l'accueil de ces bateaux comme la zone de mouillage, elle ne doit pas représenter de risque pour la biodiversité. © Radio France - Diane Sprimont

Un accueil sous conditions 

L'île d'Houat et d'Hoëdic sont des sites classés en zone Natura 2000. Anne Aurière est la chargée de mission dans le secteur, "nous avons établi des conditions à l'accueil de ces bateaux qui sont respectées."

Parmi ces conditions sont citées, "ne pas mouiller dans des zones d'herbiers de zostère, ne pas approcher les îlots avec des activités comme le kayak qui pourraient déloger les oiseaux, débarquer les voyageurs sur le port et non sur le sable, indique Anne Aurière. Et sur la terre, les touristes de la compagnie sont sensibilisés au respect de l'environnement."

On ne les voit presque pas.

Leur accueil sur la terre ferme est par ailleurs limité, "ils participent à une visite guidée menée par les botanistes de la compagnie et l'adjointe de la mairie. Cela dure une vingtaine de minutes et ensuite ils disposent du même temps pour se promener seuls, ajoute Jean-Luc Chiffoleau, maire d'Hoëdic . Ensuite ils remontent sur le bateau, on ne les voit presque pas.

Lundi dernier, moins d'une cinquantaine de personnes sont descendues pour visiter l'île. Les navires de la compagnie du Ponant proposent ces croisières dans le Golfe du Morbihan pendant deux mois et demi, la dernière est donc prévue mi-septembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess