Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des parents d'autistes obligés d'envoyer leurs enfants en Belgique

lundi 2 avril 2018 à 2:56 Par Nathalie Doménégo, France Bleu Paris

De nombreux parents se sentent isolés et démunis face à la maladie de leur enfant. Sans structure d'accueil en France, ils n'ont souvent d'autres choix que de le mettre dans des structures médico-éducatives en Belgique.

La 15è édition de la marche de l'espérance pour l'autisme a réuni des dizaines de familles franciliennes ce samedi à Paris
La 15è édition de la marche de l'espérance pour l'autisme a réuni des dizaines de familles franciliennes ce samedi à Paris © Radio France - Nathalie Doménégo

Paris, France

Des dizaines de familles se sont rassemblées ce samedi, sur le Parvis de l'Hotel de Ville, pour participer à la 15è édition de la Marche de l'espérance, en direction de l'Assemblée Nationale, à l'occasion de la journée mondiale de l'Autisme, lundi 2 avril.

L'occasion pour les associations et les parents d'enfants autistes de se retrouver et de se redonner du courage, mais aussi de continuer le combat, auprès des pouvoirs publics, afin d'alerter sur leur situation qu'ils jugent catastrophique et dramatique, particulièrement en France. 

Car le nombre de place en Institut Médico-éducatif est insuffisant et bon nombre de parents, le plus souvent des mères, sont obligés d'abandonner leur travail pour rester à la maison et garder leur enfant quand aucune structure ne peut les prendre en charge.

Certains médecins les orientent alors vers des centres d'accueil en Belgique. Certains parents le vivent mal mais, sans autre alternative, doivent s'y résoudre.

Nathalie Doménégo a recueilli les témoignages de parents autistes qui se sentent démunis et abandonnés par l'Etat

 Dominique dénonce l'abandon des enfants autistes et de leurs famille de la part des pouvoirs publics français  - Radio France
Dominique dénonce l'abandon des enfants autistes et de leurs famille de la part des pouvoirs publics français © Radio France - Nathalie Doménégo

Voici le témoignage de Dominique, habitante du 15è arrondissement, et mère d'un enfant autiste de 18 ans. Elle a arrêté de travailler pendant 15 ans. Elle déplore le manque de structure d'accueil médico-éducative pour les enfants autistes en France,  à tel point que les médecins les orientent vers des centres en Belgique, sans que les parents aient le choix.

Le témoignage de Dominique, mère d'un jeune autiste de 18 ans