Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des parents d'élèves bloquent une école primaire à Marseille pour dénoncer des problèmes d'insécurité

-
Par , France Bleu Provence

L'école primaire Bugeaud dans le troisième arrondissement de Marseille dans le quartier de la Belle de Mai, bloquée par les parents d'élèves. Ils dénoncent de gros problèmes d'insécurité et des intrusions à répétition dans l'école.

Sur les grilles de l’école Bugeaud dans le 3e à Marseille, des photos témoignent des intrusions et des dégradations récurrentes
Sur les grilles de l’école Bugeaud dans le 3e à Marseille, des photos témoignent des intrusions et des dégradations récurrentes © Radio France - Corrine Blotin

C'est un ras-le-bol total qui a poussé les parents d'élèves de cette école du quartier de la Belle De Mai (3e) à en bloquer l'accès. Ils dénoncent de gros problèmes d'insécurité, des intrusions à répétition dans la cour et les classes, la nuit et pendant les week-ends. Avec, à chaque fois, le même constat : des toilettes saccagées, des préservatifs usagers retrouvés dans les salles de classe, des seringues et autres bouteilles cassées éclatées au sol... Jeudi après midi, c'est une voiture, une de plus, qui a été incendiée à quelques mètres de la grille de l'école, sous les yeux des élèves de maternelle, très choqués. Les parents n'en peuvent plus .

"Depuis 2015, ça doit changer ! Aujourd'hui, on n'y croit plus" Cindy, mère de deux enfants

Il faut dire que l'école se situe dans une impasse, en face de la caserne du Muy, une sorte de cour fermée, à l’abri des regards et c’est bien là le problème, "la plupart du temps ce sont des jeunes" précise cette maman, "on les voit  passer avec leur bouteilles d'alcools, et leurs produits stupéfiants, on sait qu'ils ne viennent là que pour ça... c'est le ras-le-bol, complètement, nos enfants sont en insécurité !

Lisette Narducci, maire de secteur est venue à la rencontre des parents, elle se dit très en colère "moi, je ne mettrais pas mon enfant dans une école où il n'est pas en sécurité ! Ça fait deux ans que je demande la sécurisation, la fermeture de l'accès à l’école, j'ai fait pas moins de deux visites en quelques mois avec la direction des travaux des écoles et les mesures ne sont pas prises." Les parents, eux, sont déterminés _"_tant qu'il n' y a pas de changement, l'école ne rouvrira pas !"

De simples grilles régulièrement enjambées par des "visiteurs", les parents d'élèves demandent que l'accès à l'école soit enfin sécurisé
De simples grilles régulièrement enjambées par des "visiteurs", les parents d'élèves demandent que l'accès à l'école soit enfin sécurisé © Radio France - Corrine Blotin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess