Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des parents d'élèves dénoncent la présence de rongeurs dans l'école de leurs enfants

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Exaspérés par l'inaction des pouvoirs publics, la fédération des parents d'élèves a mené une opération de communication et de tractage pour dénoncer la présence de rongeurs dans les locaux de l'école élémentaire rue Chantin, dans le 14e arrondissement.

image d'illustration
image d'illustration © Maxppp -

15 rue Chantin ; 75014

Il y avait plus d'agitation que d'habitude, ce vendredi matin, entre 8h et 9h, à l'ouverture de l'école maternelle de la rue Antoine Chantin, dans le 14e arrondissement de Paris. Les parents qui déposaient leurs enfants ont été accueillis par un dizaine de personnes de la FCPE : la fédération des parents d'élèves, venue les informer de la présence de rongeurs dans l'établissement depuis plusieurs mois.  Ils dénoncent également l'état délabré de certains murs contenant de l'amiante. 

Ça nous dégoûte quand on mange

Si la plupart des parents se disent surpris et choqués, certains enfants sont au courant :  des rats et des souris, ils en ont déjà vu dans l'école "et ça nous dérange". "On les voit traîner parfois".  "Après ça nous dégoûte quand on mange !" "Ca nous coupe l'appétit !" ajoutent d'autres enfants.  

Une dératisation a bien été faite, mais uniquement dans les couloirs et les classes, et non dans la cantine ni dans les cuisines, en sous-sol. Car le protocole n'est pas le même a reçu Sophie Galdéano, représente de la FCPE de l'établissement, comme explication. 

Alertée en juin dernier, la fédération a prévenu les élus du 14è arrondissement et la Caisse des Ecoles qui s'en sont plaints auprès de la mairie de Paris.  Faute de réponse satisfaisante et de guerre lasse, la FCPE a décidé de mener cette opération de tractage et de convoquer les médias explique Sophie Galdéano. 

Le temps que les gens se bougent... c'est compliqué

A la présence des rongeurs, s'ajoute celle de l'amiante, dans des murs décrépis et détruits à certains endroits. "les enseignants n'ont pas le droit de fixer une punaise sur un mur à cause de l'amiante" confie Sophie Galdéano.  Elle demande à la mairie de Paris de faire des analyses. "C'est quand même inquiétant pour la santé de nos enfants. C'est des petits enfants !" s'inquiète cette maman venu déposer son fils de 4 ans. Francesca, une autre maman ajoute "ce qui me dérange ici et de façon générale, c'est le temps d'action, le temps que ça remonte la chaîne hiérarchique et que les gens se bougent, c'est compliqué, c'est hallucinant".

Ecole maternelle Antoine Chantin, 75014 - Radio France
Ecole maternelle Antoine Chantin, 75014 © Radio France - Nathalie Doménégo

De son côté, la mairie de Paris, que nous avons contactée, assure effectuer des opérations de dératisation régulièrement et promet de changer à nouveau les boîtes à appâts la semaine prochaine ainsi que de réaliser des mesures sur la qualité de l'air pour détecter la présence ou non d'amiante. À l’issue de ces contrôles, "la Ville de Paris informera les familles de l’école de l’avancement du plan d’action, à travers l’organisation d’une réunion dédiée d’ici la fin du mois de novembre 2019" fait-elle savoir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu