Société

Des parents réclament des panneaux de signalisation aux abords des écoles à Marseille

Par Violette Artaud, France Bleu Provence dimanche 11 décembre 2016 à 20:57

Les parents de l'école des Bergers se mobilisent pour la sécurité de leurs enfants
Les parents de l'école des Bergers se mobilisent pour la sécurité de leurs enfants © Radio France - Violette Artaud

Une trentaine de parents d'élèves de l'école maternelle des Bergers, dans le sixième arrondissement de Marseille, manifestait dimanche pour réclamer des panneaux de signalisation.

Bombe de peinture à la main, Philippe tague le bitume devant l'école de son fils. Il a pourtant passé l'âge mais aujourd'hui il est déterminé : "C'est une rue qui est en montée, les gens accélèrent. C'est très dangereux et bien sûr, il n'y a pas de passages cloutés devant l'école !"

Philippe (au centre), papa tagueur contre "le royaume de la bagnole". - Radio France
Philippe (au centre), papa tagueur contre "le royaume de la bagnole". © Radio France - Violette Artaud

Le seul panneau de signalisation est au coin de la rue. Il ne mesure pas plus de 40 centimètres de côté. Fella a elle aussi un enfant scolarisé dans l'école. Et elle vit justement dans la rue Bergers, les voitures c'est son quotidien.

Fella, maman qui s'inquiète de voir passer les voitures à toute allure.

Depuis 2014, les parents réclament des panneaux de signalisation à la mairie. Mais toujours rien. "La mairie dit nous entendre et nous fait sans cesse des promesses, mais rien n'est fait encore !" proteste Marie Batoux qui fait partie de l'association des parents d'élèves.

Une heure de manifestation plus tard, la police enlève les barrières et le trafic routier reprend. Les parents récupèrent les enfants qui dessinaient à la craie par terre. "Place au royaume de la voiture !" s'exclame Philippe, hors de lui.

Les parents font eux-même la signalisation, sous le regard ébahi de leurs enfants. - Radio France
Les parents font eux-même la signalisation, sous le regard ébahi de leurs enfants. © Radio France - Violette Artaud