Société

Des peluches pour le président de l'USAP : François Rivière "très touché"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon jeudi 7 janvier 2016 à 20:43

Les clubs de supporters ont réçu leurs peluches
Les clubs de supporters ont réçu leurs peluches © Radio France - Cyrille Manière

Les clubs de supporters de l'USAP se mobilisent pour faire un geste fort de soutien à François Rivière. Le Directeur Général du club Sylvain Deroeux est venu donner des nouvelles du Président aux responsables de Penyes qui préparent le "jeter de peluches" de dimanche.

Les clubs de supporters de l'USAP ont reçu leurs peluches ce jeudi soir ! 1 400 au total ont été commandées pour leurs adhérents. Tous les autres spectateurs du match de dimanche entre l'USAP et le LOU sont invités à venir avec leurs peluches pour les jeter sur le terrain à la fin du match et ainsi afficher un soutien fort au Président de l'USAP, toujours hospitalisé.

Les responsables des Penyes préparaient cette opération à la bodega d'Aimé-Giral et on reçu la visite de Sylvain Deroeux, le Directeur Général de l'USAP. Le club soutient à fond cette initiative a-t-il rappelé : "chapeau à vous de vous mobiliser comme ça pour affirmer votre amour de l'USAP, mais aussi votre soutien à François".

"Un de ses seuls soucis était de savoir s'il pourrait voir le match dimanche".

Interrogé par France Bleu Roussillon, Sylvain Deroeux a ensuite expliqué que le président de l'USAP était bien-sûr conscient de la mobilisation des supporters : "il est au courant, bien sûr. Un de ses seuls soucis de ces trois derniers jours était d'ailleurs de savoir si la télé à l'hôpital retransmettait le match et pour justement voir cette opération. Il est au courant, il est ravi et très touché".

Depuis le 18 décembre, date de l'accident de manège dont il a été victime, François Rivière est hospitalisé à Montpellier. Il est sorti du coma il y a huit jours et les dernières nouvelles le concernant sont bonnes.

"Ça va plutôt vers le mieux, reprend Sylvain Deroeux, il est réveillé désormais mais le réveil est bien sûr long. Il est très fatigué et il y a des moments où il a besoin de beaucoup de repos. Il devrait attaquer très prochainement la rééducation et ça nous laisse envisager une amélioration de son état au fil des semaines qui vont venir".

Sylvain Deroeux : "françois Rivière est très touché par cette opération"

A lire aussi