Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Vesoul, on peut acheter des pierres tombales d'occasion

mardi 26 septembre 2017 à 11:13 Par Marion Streicher et Jean-François Fernandez, France Bleu Besançon et France Bleu

Il est désormais possible d'acheter des pierres tombales d'occasion à Vesoul. Le conseil municipal de Vesoul réserve pour le moment ces achats aux familles modestes de la commune.

A Vesoul la ville doit recycler  35 tonnes de pierre tombale par an
A Vesoul la ville doit recycler 35 tonnes de pierre tombale par an © Maxppp - /

Vesoul, France

C'est une décision qui peut surprendre, à Vesoul, le conseil municipal a adopté à l'unanimité une proposition qui permet désormais d'acheter des pierres tombales d'occasion. Une mesure qui présente un double avantage : celui de permettre à des familles modestes d'accéder à des monuments funéraires moins chers et pour la ville de Vesoul cela permet d'offrir une deuxième vie aux pierres tombales situées sur les concessions échues. Il faut savoir que lorsqu'une concession n'est pas renouvelée, dans un délai de deux ans sans aucun signe des descendants, la ville devient propriétaire des tombes abandonnées. Cela représente 35 tonnes de pierres à recycler chaque année et les déchetteries refusent de le prendre en charge.

Il n'y aura plus de noms sur les pierres tombales d'occasion

Dans un premier temps la ville de Vesoul envisage de céder une quinzaine de monuments uniquement à des familles modestes de Vesoul. Des tombes qui seront bien entendu rendues anonymes. Après avoir exhumé les restes qui rejoignent un ossuaire, les pierres tombales seront enlevées et les inscriptions effacées avant d'être vendues. Le gain ne devrait pas dépasser 2000 euros pour la ville.

Pas forcément une grosse économie selon les pompes funèbres

Si la ville de Vesoul met en avant l'aspect social de l'opération qui permet à des familles modestes de payer moins cher les monuments funéraires, les services de Pompes Funèbres minimisent l'économie . Ils expliquent qu'une tombe ce n'est pas qu'un pierre tombale. La pierre n'est que le couvercle, il faut creuser une tombe, faire réaliser la semelle béton , ce sont des dépenses incompressibles, il faut ajouter la rectification chez un marbrier des pierres tombales dont les inscriptions ont été effacées à la disqueuse. Au final il n'est pas certain que la différence entre du neuf et de l'occasion soit très grande.