Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des places de stationnements remplacées par une piste cyclable à Limoges, les commerçants en colère

-
Par , France Bleu Limousin

Une piste cyclable d'un kilomètre a été réalisée à la grande surprise des commerçants de l'avenue du Général-Leclerc à Limoges. Le marquage jaune serait apparu dans la nuit du jeudi 16 juillet par-dessus les lignes de stationnements, devant les commerces. Une pétition est en cours.

Une piste cyclable d'un kilomètre remplace des places de stationnements le long de l'avenue du Général Leclerc à Limoges.
Une piste cyclable d'un kilomètre remplace des places de stationnements le long de l'avenue du Général Leclerc à Limoges. © Radio France - Rébecca-Alexie Langard

Des marquages jaunes sont apparu "en une nuit" selon les commerçants de l'avenue du Général Leclerc à Limoges. Ils signalent une piste cyclable et une voie de bus à la fois, parfois sur les deux voies de l'avenue. Pour Stéphane Barraud, un coiffeur de l'avenue, les commerçants n'ont rien contre cette nouvelle piste cyclable mais ils ne sont pas d'accord avec la suppression des places de stationnements devant leurs commerces. Il a donc décidé de créer une pétition pour les commerçants et les usagers : "nous n'avons pas été concertés et nous avons été mis devant le fait accompli. Ça n'a ni queue ni tête ! Devant mon commerce il y a une voie de bus, au prochain feu la voie de bus s'arrête puis c'est une voie pour vélo, ensuite la voie de bus reprend quand ce n'est pas pour les deux à le fois...enfin, on a l'impression que ça a été fait parce qu'il fallait le faire", explique t-il vivement.

Environ 70 places de stationnements ont été supprimées avec la création de la piste cyclable. Elle s'étend sur un kilomètre, du magasin de peinture Delzongle jusqu'au Carrefour des Arcades. Les commerçants craignent une perte de leur clientèle, notamment la pharmacie Bregeron : "on accueille une population à mobilité restreinte et il est important que les personnes âgées puissent se garer devant la pharmacie. Un arrêt minute a été créé dans la petite rue à côté mais ce n'est pas pratique pour les personnes chargées et encore moins quand elles ont une canne", selon une des pharmaciennes qui a récolté 100 signatures en une semaine. 

Si ce n'est pas pratique pour les automobilistes qui doivent se garer parfois à un kilomètre du commerce, les cyclistes sont de leur côté rassurés explique Jean-Baptiste : "avant cette piste cyclable, on restait sur notre droite, on faisait un signe de la main gauche mais j'étais pas serein. Là on sait qu'on a notre ligne pour nous, y a pas de bus on y va, les voitures le savent car c'est bien indiqué et visible pour tout le monde". 

La piste cyclable fait aussi du remue-ménage chez les écologistes. Bernard Drobenko, le porte-parole de Géneration.s Limoges et candidat malheureux aux municipales, estime que certains aménagements dont celui de l'avenue du Général Leclerc génère des difficultés pour les riverains, les cyclistes et les automobilistes : "l’approche écologique des mobilités ne s’improvise pas," estime-t-il dans un communiqué.

Limoges agglo a mis en place 8 km de pistes dédiés à la fois au bus et aux vélos, et 6 km supplémentaires devraient être rajoutés à terme pour aller du campus de Vanteaux à Beaubreuil.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess