Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : nos idées pour une cuisine facile

Des poireaux à ramasser gratuitement dans la Somme

-
Par , France Bleu Picardie

Donner ses poireaux plutôt que de les détruire. C'est l'initiative d'un agriculteur de la Somme installé entre Hornoy le Bourg et Camps en Amiénois, à l'Ouest d'Amiens. Il propose à tous ceux intéressés de venir directement se servir dans son champs.

Plutôt que de détruire ces poireaux, un agriculteur propose à ceux intéressés de se servir gratuitement dans son champ !
Plutôt que de détruire ces poireaux, un agriculteur propose à ceux intéressés de se servir gratuitement dans son champ !

Donner plutôt que détruire ses poireaux. C'est le crédo d'un agriculteur de la Somme qui tient à rester anonyme. Installé à l'Ouest d'Amiens entre Hornoy le Bourg et Camps en Amiénois, il propose depuis ce mercredi à tous ceux qui le souhaitent de venir ramasser des poireaux dans son champs. C'est gratuit et à volonté relaie le syndicat des Jeunes Agriculteurs de la Somme.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des poireaux trop gros pour être vendus en grande distribution

Dans ce champ d'un hectare, il y a 40 à 50 tonnes de poireaux à ramasser explique Agathe, la fille de l'agriculteur qui refuse de voir tous ces légumes gaspillés et broyés. Les poireaux ne sont plus calibrés pour la grande distribution, trop gros pour se trouver en rayon. Trente à quarante pour cent de ces poireaux sont aussi montés constate la jeune fille a l’initiative de cette opération.  Plutôt que tout détruire, Agathe décide donc de les donner.

Quarante à cinquante tonnes de poireaux sont à ramasser
Quarante à cinquante tonnes de poireaux sont à ramasser

Le panneau planté au milieu du champs invitant au ramassage gratuit et dont la photo a été relayée sur les réseaux sociaux n'est pas passé inaperçu. Des dizaines de personnes ont débarqué en botte, avec leur bêche et se sont servis en poireaux. Alain par exemple a fait la route depuis Abbeville. Il repart avec "20 à 25 kilos" de poireaux, ravi de cette opération. "Ils sont beaux en plus, je vais en faire de la soupe"  imagine déjà le picard qui laisse volontiers quelques euros en échange. L'argent récolté sera reversé à la recherche contre le covid-19.

Promouvoir les produits locaux

Cette opération est aussi pour les Jeunes Agriculteurs de la Somme une opportunité pour promouvoir la vente en circuit-court. Les produits locaux font un carton pendant le confinement se félicite Natan Martin. Le président de la structure cantonale des JA d'Oisemont- Hornoy le bourg espère que cela continuera une fois le confinement levé.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess