Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des policiers de Bordeaux vont manifester à Paris ce mercredi pour dire leur ras-le-bol

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Au lendemain de l'hommage rendu au gardien de la paix tué lors de l'attentat sur les Champs-Elysées, les policiers viennent de toute la France pour manifester ce mercredi midi à Paris. A l'appel du syndicat Unité-SGP Police, ils veulent interpeller les 2 candidats du 2è tour.

Manifestation de policiers le 25 octobre 2016 à  Bordeaux
Manifestation de policiers le 25 octobre 2016 à Bordeaux - Maxppp

A l'appel du syndicat Unité-SGP Police, les policiers viennent de toute la France pour manifester ce mercredi midi à Paris. Des policiers bordelais sont partis tôt en autocar pour se rendre dans la capitale. Le cortège partira de la place du 18 juin 1940 dans le quartier Montparnasse. Cette mobilisation était prévue de longue date, bien avant la fusillade tragique de la semaine dernière qui a coûté la vie au gardien de la paix Xavier Jugelé.

Après le mouvement national hors syndicat de la fin de l'année dernière et qui a été très suivi à Bordeaux, les problèmes demeurent notamment sur l'insuffisance de moyens, la pression grandissante et les risques de plus en plus criants sur le terrain. L'attentat du 20 avril sur les Champs-Elysées n'a fait que renforcer la colère de toute une profession. Le syndicat (2è au niveau national et bordelais derrière le syndicat Alliance) estime que des progrès ont été faits au cours du quinquennat de François Hollande, mais il faut aller encore plus loin pour améliorer le quotidien des policiers de plus en plus exposés à la violence.

Les manifestants veulent être entendus par les deux candidats du second tour de la présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess