Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des pompiers auvergnats envoyés en renfort sur les incendies du sud-est de la France

mardi 25 juillet 2017 à 19:52 Par Charlotte Jousserand et Jean-Pierre de Mongelas, France Bleu Pays d'Auvergne

La colonne composée de pompiers volontaires et professionnels de l’Allier, de Haute-Loire et du Puy de dôme est partie ce lundi 24 juillet. Les soldats du feu ont eu pour première mission de circonscrire un incendie de dix hectares à camp de Garrigues au nord de Nîmes dans le Gard.

Le département du Var est particulièrement touché par les incendies.
Le département du Var est particulièrement touché par les incendies. © Maxppp - Franck Fernandez

Auvergne, France

Pour la première fois cet été, 18 pompiers de Haute-Loire, 24 de l’Allier et autant du Puy de dôme ont été réquisitionnés pour lutter contre les feux dans le sud-est de la France qui ont déjà détruit plus de 4000 hectares de végétation depuis le début de la semaine. La colonne Auvergnate est composée de plusieurs véhicules 4X4 capables d’aller au cœur du brasier sur des terrains difficiles.

Les camions sont munis d’un système de sécurité qui, en cas de danger, peut créer un nuage d’eau autour du camion pour le protéger temporairement du feu. Des bouteilles d’oxygène équipent la cabine pour la pressuriser au besoin, et chaque pompier dispose d’un masque de fuite pour s’oxygéner.

Une colonne auvergnate autonome

Outre les camions citernes, des véhicules de logistique les accompagnent. Ces camions contiennent de la nourriture, des lits picots, des duvets pour assurer l’autonomie des pompiers pendant au moins 48 heures. Ils sont également assistés par une équipe médicale. Quand ils ont le temps de dormir, c’est à la belle étoile, où plus généralement dans des salles polyvalentes où des gymnases mis à disposition par les municipalités.

L’an dernier les pompiers du Puy de dôme ont été sollicités cinq fois pour des interventions loin de leur base.