Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des pompiers de la Mauvendière reçus au SDIS pour sauver leur caserne

mercredi 29 novembre 2017 à 19:18 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin

C'est la caserne historique de Limoges, sans doute la plus emblématique, mais son avenir est en question. Une délégation de pompiers a pu rencontrer leur direction ce mercredi après-midi pour en discuter.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - N.T

Limoges, France

Elle trône rue de la Mauvendière, à Limoges, depuis 1910. Mais aujourd'hui, son avenir est en question. Dans le cadre d'analyses prospectives pour la couverture des risques, un nouveau projet est à l'étude.

Augmenter les délais d'intervention en centre-ville, pour les réduire en périphérie de Limoges, c'est l'objectif annoncé par le colonel Maxence Jouanet : "ça vise le centre de la Mauvendière où le personnel qui a appris l'information, dans le cadre de réunions régulières, ne sont pas d'accord et veulent rester absolument dans leur site", explique-t-il.

Le sujet revient souvent sur la table - déménagera ? Déménagera pas ? - en tout cas, beaucoup d'inquiétudes chez les sapeurs-pompiers de Limoges, selon Pascal Dargencourt, du syndicat autonome : "est-ce que les gens du centre-ville vont être d'accord ? Alors que les plus gros feux qu'on fait actuellement - des feux qui ont d'ailleurs augmenté de 10 à 15% sur l'année - ont lieu en centre-ville. Est-ce que ça justifie une nouvelle caserne ?", s'interroge-t-il.

Des délais moins longs dans l'Est de Limoges

La situation est un peu plus compliquée, car les avis ne sont pas tous aussi tranchés. Nicolas Corneloup, secrétaire départemental Force Ouvrière Sapeurs-Pompiers, est plus mesuré : "on y voit une optimisation des conditions de travail, avec certainement une caserne neuve, fonctionnelle, opérationnelle. L'idée c'est de réduire les délais d'intervention dans la partie Est de la ville. qui était en carence de sapeurs-pompiers avec des délais un peu plus longs, toujours moins de 20 minutes, mais parfois au-delà de 15 minutes dans certains secteurs. Là, on les ramènerait entre 10 et 15 minutes", souligne Nicolas Corneloup, qui ne s'oppose à ce transfert de caserne.

Coût de l'opération, près de trois millions d'euros. "Nous dire depuis des années qu'on n'a pas d'argent pour embaucher du personnel, et que là, on sort plusieurs millions d'euros, c'est très bien pour la couverture de secours, mais il faut tout de même pouvoir mettre des pompiers dans les camions", conclut-il.

A l'issue de la réunion d'information, aucune décision n'a été prise.