Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Jean-Pierre Leleux : "Des postes de fonctionnaires seront supprimés dans les ministères"

lundi 28 novembre 2016 à 11:14 Par Sébastien Germain, France Bleu Azur

Le sénateur de Grasse Jean-Pierre Leleux a été l'un des premiers soutiens de François Filllon, qui sera donc le candidat de la droite pour l'élection présidentielle.

François Fillon sera le candidat de la droite à la présidentielle en mai prochain
François Fillon sera le candidat de la droite à la présidentielle en mai prochain © Maxppp -

Nice, France

Le sénateur de Grasse Jean-Pierre Leleux était notre invité à 7h50 ce lundi sur France Bleu Azur. Il est l'un des premiers à avoir soutenu François Fillon.

"Nous ne proposons pas des choses simples."

Supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, c'est l'une des mesures phares de François Fillon. Jean-Pierre Leleux explique pourquoi ce discours a été plébiscité "Ce ne sera pas facile mais le programme est en cohérence avec les Français. Le choix a été fait sur le programme mais aussi sur la personnalité."

"Les Français ne voulaient plus de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Je l'entendais tous les jours dans la rue. il fallait tourner la page avec Nicolas Sarkozy."

"Il faut supprimer des postes de fonctionnaires."

Jean-Pierre Leleux est d'accord avec François Fillon pour supprimer les 500 000 postes de fonctionnaires : "Est-ce que l'on peut continuer encore longtemps à financer les salaires des fonctionnaires ? Les fonctionnaires ne sont pas remis en cause. Il y a énormément de fonctionnaires dans l’administration, notamment dans les ministères. Nous n'allons probablement pas supprimer de postes d'infirmiers ou de policiers."

L'invité : Jean-Pierre Leleux