Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des postiers de Dordogne en grève contre la réduction des horaires d'ouverture des bureaux

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Périgord

Une quarantaine de postiers se sont réunis ce mardi devant le bureau de poste de Boulazac. Ils dénoncent la perte d'une heure d'ouverture par jour à la rentrée dans ce bureau de poste de Dordogne.

5 bureaux de poste sont concernés à la rentrée par cette réduction d'horaires d'ouverture
5 bureaux de poste sont concernés à la rentrée par cette réduction d'horaires d'ouverture © Radio France - Harry Sagot

Les facteurs de Dordogne étaient appelés à la grève ce mardi 18 mai. Un mouvement de grève national pour demander de meilleurs salaires et des créations d'emplois à l'appel des syndicats CGT et Sud-Poste. Dans notre département, les postiers se sont également mobilisés pour dénoncer la réduction des horaires d'ouverture de certains bureaux de poste. A partir de septembre, le bureau de Boulazac va perdre une heure d'ouverture chaque matin (ouverture de 9h30 à  12h, au lieu de 9h/12h30 actuellement). Avec les bureaux voisins de Trélissac, Agonac, Cubjac et Saint-Pierre-de-Chignac ce sont 16 heures par semaine, soit près de 10%, qui seront perdues en septembre.

Les postiers demandent des embauches

A Boulazac, une quarantaine de salariés de la poste, syndicalistes et usagers de la poste se sont réunis symboliquement devant le bureau de poste, touché à la rentrée par cette réduction d'horaires. Dans ce bureau de poste, il n'y a plus que 4,5 postes depuis un départ à la retraite l'an dernier et le prochain départ ne serait plus remplacé. Il n'y aurait alors plus qu'un guichetier au lieu de deux à certaines heures. La CGT demande également l'embauche en CDI d'une postière de Trélissac qui enchaîne les CDD. 

Une quarantaine de personnes se sont réunies devant le bureau de poste de Boulazac ce mardi 18 mai.
Une quarantaine de personnes se sont réunies devant le bureau de poste de Boulazac ce mardi 18 mai. © Radio France - Harry Sagot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess