Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des problèmes d'approvisionnement en eau potable dans l'est de la Meurthe-et-Moselle

mercredi 27 septembre 2017 à 19:02 Par Nathalie Broutin et Laurent Watrin, France Bleu Sud Lorraine

La sécheresse ou une fuite d'eau sur le réseau sont les hypothèses avancées pour expliquer la baisse du débit du réseau d'eau communal ces derniers jours dans l'est de la Meurthe-et-Moselle. Les communes de Cirey-sur-Vezouze et Blâmont solidaires s'organisent.

Certains quartiers de Cirey-sur-Vezouze ont été privés d'eau pendant deux nuits cette semaine
Certains quartiers de Cirey-sur-Vezouze ont été privés d'eau pendant deux nuits cette semaine © Maxppp - Johan Ben Azzouz

Lorraine, France

Depuis quelques jours dans l'est de la Meurthe-et-Moselle, le débit du réseau d'eau communal est en baisse ! La commune de Cirey-sur-Vezouze a besoin de 24 m3 d'eau par heure dans ses tuyaux, dernièrement, on est tombé à 20 m3.

Sécheresse ou fuite sur le réseau ?

Plusieurs hypothèses sont avancées. Peut-être la sécheresse qui réduit la nappe phréatique ou encore une fuite sur le réseau. Les conséquences ? Certains quartiers sur les hauteurs de Cirey-sur-Vezouze ont été privés d'eau pendant deux nuits cette semaine.

Des communes solidaires

La solidarité entre les communes va pouvoir résoudre ces difficultés, apprend-on auprès des élus concernés. La solution immédiate : un raccordement de Cirey-sur-Vezouze au réseau d'eau de Blâmont. Le chantier pourrait être rapide. Des difficultés pour lesquelles, les élus trouvent une solution aujourd'hui mais demain ? s'interrogent-ils. Ils redoutent la réforme territoriale qui prévoit de confier l'eau à la compétence de la communauté de communes. Selon le maire de Blâmont Thierry Meurant, ils risquent de perdre en efficacité , et cela coûterait plus cher.