Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des proches de déportés sarthois reçoivent un livre retraçant leur histoire

-
Par , France Bleu Maine

La salle Pierre-Guédou du Mans a accueilli un moment d'histoire ce mercredi après-midi. 48 familles de déportés du camp de Mittelbau-Dora ont reçu gratuitement un immense ouvrages retraçant l'histoire de ces victimes du nazisme.

Avec la photo de leurs ancêtres déportés au camp de Mittelbau-Dora, les descendants reçoivent gratuitement l'ouvrage.
Avec la photo de leurs ancêtres déportés au camp de Mittelbau-Dora, les descendants reçoivent gratuitement l'ouvrage. © Radio France - Arthur Blanc

C'est un immense ouvrage de 2 500 pages et 3 000 photos. "Le Livre des 9 000 déportés de France à Mittelbau-Dora", publié en septembre dernier, retrace l'histoire de ces personnes emmenées dans ce camp du milieu de l'Allemagne pendant la Seconde guerre mondiale, utilisé pour la fabrication d'armes. Parmi ces 9 000 déportés, 138 étaient originaires de la Sarthe dont 60% qui ont péri dans l'enfer. Leurs descendants étaient ce mercredi à la salle Pierre-Guédou au Mans pour recevoir gratuitement cet ouvrage façonné pendant 20 ans par des historiens. 

Beaucoup d'émotion

Les larmes aux yeux, Annie se présente sur l'estrade à l'annonce du nom "Robert Froger", celui de son père, déporté en 1944 pour avoir participé à un réseau de résistance de Chateau-du-Loir, dans le Sud-Sarthe. "C'est émouvant parce que quand on parle de déportation, souvent, ça reste abstrait. Là, on parle de l'intime", confie-t-elle. Son père se sortira de l'enfer à la Libération, mais il ne lui parlera que très peu de cette période jusqu'à ses vieux jours.

Pour Régine, c'est pareil. La cérémonie n'est pas terminée que déjà, l'emballage du livre est déchiré et les pages en train d'être feuilletées. Son grand-père a été sauvé par des soldats québécois à la fin de la guerre. "Et j'ai épousé un Québécois 40 ans plus tard, comme quoi il y a quelque chose d'écrit quelque part", ironise-t-elle.

Une histoire à transmettre

Des parcours qui se transmettent de génération en génération. A l'image de Simon, 26 ans, venu se souvenir de son arrière-grand-père, arrêté au Mans pendant la guerre, "dans la maison où vivent encore mes grands-parents". "Je viens d'apprendre qu'il avait travaillé dans ce camp absolument ignoble", explique-t-il. Son aïeul meurt à quelques jours de la fin des combats, fauché par des SS pendant que l'armée allemande fuyait les armées alliées.

C'est aussi pour se souvenir de tout le monde que ce livre a vu le jour. "Ce sont des gens qui n'ont pas de monument", commente Laurent Thierry, le directeur scientifique de cet ouvrage, vendu en librairie une quarantaine d'euros. Une édition numérique se prépare d'ici 2023, à l'occasion des 80 ans de la fondation du camp de Mittelbau-Dora. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess