Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les randonneurs partent sur les traces de l'ours dans les Pyrénées

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

L'association Pays de l'Ours-L'Adet organise des sorties et des ateliers autour de l'ours et constate que le mammifère attire les touristes dans les Pyrénées. Les randonnées sur ce thème pourraient ainsi augmenter. Mais une récente affiche sur un sentier ariégeois menace les touristes.

Néphéline et le guide Adrien de l'association Pays de l'Ours-L'Adet, en quête d'un poil d'ours sur un sentier de randonnée près de Bagnères-de-Luchon
Néphéline et le guide Adrien de l'association Pays de l'Ours-L'Adet, en quête d'un poil d'ours sur un sentier de randonnée près de Bagnères-de-Luchon © Radio France - Marion Aquilina

Hospice de France, Bagnères-de-Luchon, France

L'ours intrigue les touristes dans les Pyrénées. L'association Pays de l'Ours-L'Adet a mis en place un certain nombre d'animations pour sensibiliser les gens au mode de vie de l'ours, son histoire dans les Pyrénées. Les randonnées prévues chaque semaine sont complètes avec une dizaine de participants. L'association envisage d'augmenter le nombre de randonnées pour répondre à la demande croissante.

Alain Reynes est le directeur de l'association. Il affirme que la curiosité autour de l'ours est réelle, c'est pour cela que les touristes sont nombreux à s'inscrire aux randonnées : "On manque plus d'offre que de demande. On est quasiment les seuls à proposer ce type de sorties et on en ajoute une hebdomadaire par an depuis trois ans. Il pourrait y en avoir d'autres. Sur les sorties à la journée, on a majoritairement des gens qui viennent de loin exprès pour ça, pour mieux connaître cette espèce."

Cette forme de tourisme autour de l'ours n'est pas bien vue par le président de la chambre d'agriculture d'Ariège, Philippe Lacube : "Le tourisme pyrénéen est familial, pour le côté bucolique. Les touristes viennent pour voir la montagne, les vaches, les brebis. C'est d'abord ça que viennent chercher les touristes dans les Pyrénées."    

Le guide Adrien présente un arbre griffé par un ours - Radio France
Le guide Adrien présente un arbre griffé par un ours © Radio France - Marion Aquilina

Le lundi 12 août, quatorze randonneurs ont passé trois heures sous la pluie, à découvrir la vie de l'ours, dans les environs de Bagnères-de-Luchon. Cette randonnée sur les traces du plantigrade a séduit la famille de Delphine venue de Sauveterre-de-Comminges : "Le sujet de l'ours n'est pas problématique mais je voulais me faire ma propre opinion et sensibiliser mes enfants au sujet de l'ours." Cela fonctionne puisque ses enfants ont trouvé des poils d'ours sur le tronc d'un arbre. Anaël et Néphéline ont eu l'impression d'apprendre plein de choses : "Les ours ont des poils soyeux et fins, ils ne se grattent que sur les arbres qui sont droits et sur le chemin." 

L'autre découverte majeure pour les randonneurs c'est de constater que l'ours vit en forêt, tout près de nous. Bernard est un passionné originaire de Tours : "Je pensais qu'il fallait faire des kilomètres en montage comme dans la région de Melles, là on est parti du parking il y a une heure et on est sur un chemin où passent des ours." Celui qui partage ses connaissances sur l'animal c'est Adrien, guide qui fait partie de l'association Pays de l'Ours-L'Adet : "L'idée c'est d'apporter de l'information, les gens peuvent ainsi mieux comprendre l'animal, comprendre pourquoi on a fait ces réintroductions d'ours dans les Pyrénées." Aujourd'hui, selon l'association, il y aurait une quarantaine d'ours dans le massif.

Une crotte d'ours sous verre présentée aux randonneurs - Radio France
Une crotte d'ours sous verre présentée aux randonneurs © Radio France - Marion Aquilina

Une affichette menaçante

Mais ces réintroductions, on le sait, hérissent les poils des anti-ours.  L'association FERUS et Pays de l’Ours-Adet dénoncent, dans un communiqué du 19 août, une affichette annonçant la chasse à l'ours et menaçant les touristes et les randonneurs de balles perdues.

Cette affiche a été trouvée il y a quelques jours à Auzat, au départ du sentier menant à l’estive de Saleix.

L'association dit avoir informé le procureur de Foix et la préfecture de l'Ariège, "en demandant à l’Etat d’assurer sa mission de protection de l’ours brun en tant qu’espèce protégée et menacée".  Mais aucune plainte n'a été déposée.

L'affichette a été prise en photo par des pro-ours qui s'en inquiètent - Aucun(e)
L'affichette a été prise en photo par des pro-ours qui s'en inquiètent - Association Ferus, Pays de l'Ours Adet
Choix de la station

France Bleu