Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Des réfugiés, membres d'une troupe de théâtre en Mayenne, racontent leur histoire dans un documentaire

jeudi 25 octobre 2018 à 4:01 Par Charlotte Coutard, France Bleu Mayenne et France Bleu

Les Suppliantes, c'était une pièce de théâtre, c'est désormais un documentaire. Le réalisateur Pierre Guicheney a filmé l'aventure de cette troupe composée d'une trentaine de réfugiés en Mayenne, de dix-huit nationalités.

Taoufik, un jeune Soudanais de 24 ans, l'un des comédiens amateurs des Suppliantes.
Taoufik, un jeune Soudanais de 24 ans, l'un des comédiens amateurs des Suppliantes. © Radio France - Capture d'écran du documentaire "Hospitalières et Suppliantes".

Mayenne, France

C'est un film documentaire dont on ne sort pas indemne, selon son réalisateur, le Mayennais Pierre Guicheney. Pendant un an et demi, il a filmé le quotidien d'une troupe de théâtre pas comme les autres : la troupe des Suppliantes, une trentaine de réfugiés de dix-huit nationalités, encadrés par Jean-Luc Bansard, le directeur du Théâtre du Tiroir de Laval. Son documentaire "Hospitalières et Suppliantes" sera projeté ce jeudi soir au cinéma Le Vox de Mayenne.

►►► Découvrez la bande annonce de ce documentaire.

Deux-cents heures de tournage

Depuis deux ans, ces comédiens amateurs jouent la pièce d'Eschyle, "les Suppliantes", l'histoire de femmes qui fuient leur pays pour échapper à des mariages forcés. Un symbole, pour ces comédiens amateurs, qui ont eux même fui leurs pays pour diverses raisons.

"Les migrants, c'est une masse anonyme, mais il s'agit d'individus".

"On a filmé les répétitions, les spectacles, les tournées, et on a filmé aussi les gens dans leur quotidien, pour essayer d'avoir un fil narratif qui nous permet aussi de nous rapprocher des personnes. Parce que les migrants comme ça, c'est une masse anonyme, mais il s'agit d'individus. Chaque personne a un destin très particulier. Dans le film on essaie de montrer la réalité humaine qu'il y a derrière des masses anonymes", explique le réalisateur Pierre Guicheney. "On n'en est pas sorti indemne, ça m'est arrivé de pleurer en filmant".

Le besoin de témoigner

Dans le documentaire, on découvre notamment l'histoire de Taoufik, 24 ans, il a fui le Soudan et a traversé la Méditerranée, et l'histoire de Jannette, 32 ans, qui a fui la Guinée Conakry et le virus Ebola.

"Il y a des gens qui ne comprennent pas pourquoi on est là, pourquoi nous avons quitté notre pays. Dans le documentaire, on va expliquer pourquoi on est parti, comment on est arrivé là, comment on vit", détaille Taoufik. "J'ai vu en Pierre Guicheney l'homme de confiance, l'homme à qui on peut se confier. J'ai pu partager une partie de ma vie, je l'ai expliquée", ajoute Jannette.

Le besoin de jouer

Ils entament tous les deux une nouvelle saison avec les Suppliantes. Quand il est sur scène, Taoufik n'est plus un réfugié, c'est un comédien. Après chaque soirée de théâtre, il y a des gens qui viennent vers nous. Ça n'arrive pas dans la vie quotidienne. Mais au théâtre les gens donnent le sentiment que nous sommes une famille", explique le jeune homme.

"Je me sens bien sur scène, ça m'aide à éliminer certaines pensées. C'est comme si je rencontrais mes amis d'enfance, ça me fait du bien", sourit Jannette.

Le documentaire de 52 minutes sera projeté ce jeudi soir à 20H au Vox de Mayenne, en présence des réfugiés qui composent la troupe. Il sera diffusé le 12 novembre sur France 3 Pays de la Loire à 23h45.