Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'emblématique atelier de maîtres verriers Simon Marq sauvé à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les Champenois Pierre-Emmanuel Taittinger et Philippe Varin annoncent ce lundi 11 novembre la reprise de l'Atelier de maîtres verriers Simon Marq à Reims. Ils espèrent relancer cette entreprise placée en liquidation judiciaire en juillet, et véritable pan du patrimoine rémois.

Les locaux actuels de l'Atelier Simon Marq sont situés rue Ponsardin à Reims.
Les locaux actuels de l'Atelier Simon Marq sont situés rue Ponsardin à Reims. © Radio France - Sophie Constanzer

Reims, France

Ce sont donc deux entrepreneurs champenois qui volent au secours de l'Atelier de maîtres verriers Simon Marq à Reims. L'entreprise familiale de création et de rénovation de vitraux, qui existe depuis 1640 dans la cité des sacres, avait été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce le 30 juillet dernier. C'est à l'Atelier Simon Marq que l'on doit entre autres le sauvetage en 1917 des vitraux de la cathédrale Notre-Dame de Reims après les bombardements Allemands. 

Une passion commune pour le vitrail 

Ce lundi 11 novembre 2019, le président de la maison de champagne Pierre-Emmanuel Taittinger et l'actuel président d'Areva Philippe Varin, Champenois d'origine, annoncent la reprise de l'Atelier Simon Marq. "C'est une passion commune de Philippe Varin et de moi-même pour le vitrail... Philippe, de son côté, a beaucoup participé aux vitraux de l'église Saint-Joseph de Reims et moi aussi...", explique Pierre-Emmanuel Taittinger qui poursuit : "Et puis il y a l'envie de voir que cette entreprise, peut être la plus ancienne de Reims, ne s'éteigne pas"

Une reprise de l'activité d'ici janvier ? 

Quatre salariés -sur les 6- de l'atelier de maîtres verriers Simon Marq à Reims, dont le chef de l'atelier, sont repris. Et si le président de la maison de champagne Taittinger ne révèle pas le montant exact de l'investissement, ce sont des centaines de milliers d'euros qui seront nécessaires pour relancer l'entreprise. D'autant que l'atelier devrait quitter la rue Ponsardin pour s'installer dans un autre lieu de Reims. L'activité ne reprendra donc pas tout de suite, mais l'entreprise peut déjà compter sur un chantier l'an prochain. 

"On repart un peu à zéro à part un joli chantier qui nous attend du côté des Ardennes mais il faut maintenant avancer, aller conquérir une clientèle passionnée par le vitrail, conquérir des clients en Champagne et à l'étranger et je pense que Philippe (Varin) et moi même avons des idées sur la question", souligne Pierre-Emmanuel Taittinger, le président du Champagne Taittinger. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu