Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Poitiers : des sacs à baguettes pour lutter contre les violences conjugales

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Ce week-end, des militantes du collectif féministe Nous Toutes ont distribué des sacs à baguettes de pain pour lutter contre les violences conjugales. Une vingtaine de boulangeries du Grands Poitiers ont récupéré près de 4 000 sacs.

La boulangère du Chardon Bleu n'a pas hésité à récupérer ces sacs à baguettes
La boulangère du Chardon Bleu n'a pas hésité à récupérer ces sacs à baguettes © Radio France - Claire Guédon

À Mignaloux-Beauvoir, dans la Vienne, Amandine Brion a déposé 200 de ces sacs à baguettes. D'un côté, tous les numéros à appeler en cas de besoin : le 17,, enc as d'urgence, le 3919, ligne d'écoute destinée aux femmes victimes de violences, ou encore le 115, pour trouver un hébergement d'urgence, "des numéros que tous les Français doivent connaître", insiste Amandine. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

De l'autre côté, ce qu'on appelle un "violentomètre", "un outil qui va reprendre à travers des exemples extrêmement concrets de la vie tous les jours au sein d'un couple, des situations d'une relation saine, jusqu'à des situations de violences qui deviennent dangereuses", explique la militante. Des exemples qui vont du vert jusqu'au rouge, où on peut lire "il te pousse, te gifle, te frappe", ou "menace de se suicider à cause de toi"

"On connaît tous quelqu'un, de près ou de loin, qui a subit des violences", Florabela, boulangère de Mignaloux-Beauvoir

En France, 225 000 femmes sont victimes de violences conjugales tous les ans, et les signalements ont plus que doublé pendant le deuxième confinement. La boulangère de Mignaloux-Beauvoir n'a pas hésité quand Amandine lui a proposé ses sachets : "J'ai une collègue qui était violentée comme ça, et elle n'a jamais voulu le reconnaître. Mais je pense qu'à quelqu'un, anonymement, elle aurait pu en parler", regrette Florabela Lathus. 

Susciter une prise de conscience 

C'est tout l'intérêt de ce mode de prévention, selon Amandine Brion : "Les sacs à baguette vont rentrer dans le foyer des Français, laissés sur la table. C'est un outil silencieux, mais qui dit beaucoup", et qui va permettre une prise de conscience chez certaines femmes, espèrent Amandine. "Une femme qui subit des violences va mettre un mot sur ce qu'elle vit et réaliser qu'elle a peut-être besoin d'en parler et d'être écoutée."

Une idée qui vient d'une mairie de région parisienne

Une campagne de préventioninspirée par la mairie de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, en février dernier. "Nous Toutes a trouvé que c'était une très bonne idée et a souhaité reprendre cette action, pour la diffuser sur l'ensemble du territoire français." Le collectif lance alors une cagnotte et récolte 32 000 euros de dons qui ont permis d'imprimer 615 000 sacs à baguettes pour distribuer dans toute la France. 

Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales.
Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales. © Radio France

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess