Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des salariés en grève dans un McDonald's de Nice dénoncent un harcèlement moral de la part de la direction

-
Par , France Bleu Azur

Une vingtaine d'employés d'un restaurant McDonald's de Nice en grève fustige la directrice du fast-food, les conditions d'hygiène et l'insécurité du lieu.

Repas terminé pour des employés d'un Mac Donalds niçois qui se sont mis en grève.
Repas terminé pour des employés d'un Mac Donalds niçois qui se sont mis en grève. © Radio France - Laurent Vareille

Il en ont gros sur la patatoes. Les employés du McDonald's du haut de l'avenue Jean-Médecin à Nice n'en peuvent plus. "Combien de fois les équipiers se font insulter, affirme Marouane, en CDI. La directrice nous gueule dessus devant les clients. Du coup, eux aussi ne nous respectent pas. On en a marre, on veut que ça s'arrête !" Alors en ce mercredi des soldes, alors que la plus grande avenue commerçante de Nice est noire de monde, une vingtaine de salariés de la chaîne américaine s'est mis en grève. 

"Ça sent les égouts !"

Ils dénoncent le harcèlement moral de la direction mais aussi les conditions d'hygiène du restaurant et de leur salle de repos. "Ça sent les égouts, martèle une employée. Ce n'est pas propre et de nombreux appareils électriques ne fonctionnent plus".

Les revendications portent également sur l'insécurité du lieu. Situé à proximité de la gare et d'un quartier qui fait très souvent l'objet d'action de la police, le restaurant n'a pas de vigile. Les griefs s'accumulent donc et le mouvement de protestation était prévue de longue date.

La direction n'a jamais répondu aux sollicitation des employés. Elle n'a pas non plus répondu aux questions des journalistes, se contentant, lancé au milieu de la salle, des clients et des employés baissant la tête, d'un : "Je n'ai pas le temps et je n'ai rien à vous dire !"

Une quinzaine de jeunes employés étaient encore ce mercredi après-midi devant le restaurants après une matinée de grève.
Une quinzaine de jeunes employés étaient encore ce mercredi après-midi devant le restaurants après une matinée de grève. © Radio France - Laurent Vareille
Choix de la station

À venir dansDanssecondess