Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des salariés de la Ville de Montpellier victimes d'un syndrome inexpliqué depuis deux ans

-
Par , France Bleu Hérault

24 employés de la Ville et Métropole de Montpellier victimes depuis deux ans de nausées, maux de tête et difficulté de concentration. Un rapport de Santé Public France évoque un problème de management, la direction et les syndicats cherchent ailleurs. Une désinfection chirurgicale est prévue.

Les bureaux vont être désinfectés par une entreprises spécialisés dans le nettoyage des blocs opératoires
Les bureaux vont être désinfectés par une entreprises spécialisés dans le nettoyage des blocs opératoires © Maxppp - Tim Somerset

Que se passe-t-il au sixième étage de l'Hôtel de la Ville Montpellier depuis deux ans ? La moitié des 47 agents qui travaillent au service presse et communication présente régulièrement de mystérieux symptômes : nausées, maux de têtes, picotements dans les yeux ou dans la gorge, difficultés à se concentrer. Une information révélée par nos confrères du journal d'information en ligne, le Doc en fin de semaine dernière. 

Les 24 salariés concernés par ces signes troublants ont parfois été en arrêt maladie, ils sont tous revenus aujourd'hui mais certains ont changé de bâtiments, d'autres travaillent depuis chez eux. Reste à comprendre l'origine de ces symptômes. 

Le management peut-il être mis en cause ?

Un rapport de Santé Public France révélé par le DOC (publié en 2018) évoquait un problème de management, des tensions au sein des équipes, de la désorganisation et de nombreux interdits de parole. Les syndicats reconnaissent que la mutualisation des services entre la Métropole et la ville il y a deux ans a été anxiogène mais pour le syndicat UNSA, il faut aller chercher ailleurs. 

Une entreprise spécialisée dans la désinfection des blocs opératoires va intervenir

Un CHSCT, comité hygiène, sécurité et condition de travail s'est tenu lundi notamment sur cette question. L'administration prend le problème très au sérieux. Des enquêtes effectuées par des cabinets extérieurs ont déjà été menées, des analyses sur le chauffage et la climatisation aussi.

Lundi, la direction a annoncé des mesures radicales : une entreprise spécialisée dans la désinfection des blocs chirurgicaux dans les hôpitaux va effectuer un nettoyage extrêmement approfondi des 100 m2 de bureaux. L'opération aura lieu ce weekend dans la moitié des bureaux concernés, le weekend suivant dans l'autre moitié. À l'issue de cette opération, des capteurs seront posés à différents endroits pour effectuer des analyses de l'air. 

Les syndicats auraient aimé qu'on s'occupe aussi des ondes émises par les antennes de téléphonie mobile, l'option n'a pas été retenue.  L'UNSA demande à présent plus de transparences sur les résultats des analyses. Résultats attendus d'ici un mois.  

Laurent Bernard, délégué UNSA à la Métropole de Montpellier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu