Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des Girondins en insertion sont partis aider des réfugiés en Grèce

-
Par , France Bleu Gironde
Gironde, France

C'est la fin ce mercredi d'une belle aventure solidaire et humaine à Gastouni en Grèce. Cinq salariés girondins sont partis aider des réfugiés sur le campement situé dans le Sud du pays. Ensemble, ils ont nettoyé, balayé et jardiné pendant deux semaines.

Photo tirée du compte Facebook de l'association.
Photo tirée du compte Facebook de l'association. - L'association Insert Net

Des serres sous le soleil, la Méditerranée à quelques mètres : le cadre est idyllique mais la situation est tragique. 40 familles syriennes vivent dans ce centre de vacances transformé en camp de réfugiés. 150 personnes exilées depuis des semaines, d'autres des mois. Certaines sont là depuis un an. Toutes ont fuit la guerre et l'horreur dans leur pays. Alors pour aider les réfugiés à se sentir davantage chez eux sur le camp, cinq salariés girondins ont posé leurs valises dans le cadre d'un chantier d'insertion. Au programme : nettoyage, sécurisation sanitaire et création d'un potager.

150 Syriens qui ont fui la guerre

"Nos activités sont ouvertes aux réfugiés mais c'est difficile parce que les gens ici sont en transit. Ils sont persuadés de n'être ici que pour quelques semaines alors que pour beaucoup ça fait plusieurs mois qu'ils sont là. La Grèce pour eux, n'est qu'une étape. La plupart souhaitent partir vers d'autre pays d'Europe, notamment l'Allemagne", précise William Faltxa qui coordonne les opérations de l'association Insert Net sur place.

Se sentir chez soi en exil

Mais sur le camp, les familles sont souvent brisées et traumatisées par ce qu'elles ont vécu en Syrie ou pendant leur traversée jusqu'en Grèce. Certains n'ont pas la tête au nettoyage et au jardinage, comme l'explique Benoit. Le trentenaire est sans domicile fixe à Bordeaux. Il est en Grèce depuis le 9 mai avec l'association pour aider les réfugiés : "Faudrait que ça déclenche une dynamique de leur part", car pour l'instant, "ils ne s'approprient absolument pas le lieu en fait".

Sur place, les contacts sont compliqués mais l'équipe reste positive. Les salariés espèrent avoir participé à embellir à leur façon les journées de ces Syriens en exil pendant ces deux semaines passées en Grèce. Sur Facebook, l'association girondine se réjouissait ce mardi car un membre de l'équipe a réussi à convaincre les réfugiés d'entretenir les plants de salades et de tomates après leur départ. "Nous pouvons avoir l'impression de produire des gouttes d'eau pour remplir l'océan. C'est sans doute vrai mais il ne faut pas oublier que ce sont ces gouttes qui forment les rivières et les fleuves", conclut modestement l'équipe dans une publication Facebook qui fait le bilan de l'expérience d'Insert Net sur place.

Pause baignade pour les réfugiés et les salariés en insertion.
Pause baignade pour les réfugiés et les salariés en insertion. - Photo tirée du Facebook de l'association.

Des salariés girondins sont partis aider des réfugiés en Grèce.

  • Syrie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu