Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des séminaristes passent le maillot de foot pour le premier tournoi inter-paroisses du Diocèse de Laval

-
Par , France Bleu Mayenne

Craon est championne de foot du Diocèse de Laval 2019. Elle remporte le premier tournoi inter paroisses organisé ce samedi 22 juin à Château-Gontier face à La Roë, Mayenne, etc. Près de 200 croyants de tout le département ont participé et même des séminaristes, des futurs prêtres.

20 équipes se sont disputé le trophée du premier tournoi inter paroisses du Diocèse de Laval ce samedi 22 juin, à Château-Gontier.
20 équipes se sont disputé le trophée du premier tournoi inter paroisses du Diocèse de Laval ce samedi 22 juin, à Château-Gontier. © Radio France - Aurore Richard

Château-Gontier, France

Vous suivez sûrement la Coupe du monde féminine de foot. Ce dimanche 23 juin, les Françaises jouent les huitièmes de finale, face aux Brésiliennes. Pourtant, il y a un autre événement autour du ballon rond, en Mayenne cette fois : le premier tournoi inter paroisses du Diocèse de Laval. 20 équipes se sont affrontées ce samedi 22 juin à Château-Gontier : La Roë, Mayenne, Saint Melaine, etc. et la gagnante, Craon.  

Sur le terrain, des croyants, et même quelques séminaristes, autrement dit des futurs prêtres, accros au foot. Thomas Leparoux, séminariste au Diocèse de Laval a été arbitre ce samedi mais il joue à plusieurs postes aux entraînements. "J'ai un entraînement de foot par semaine au séminaire et il y en a un autre hebdomadaire dans ma paroisse", explique le jeune homme de 26 ans. 

Le foot est un sport très prisé par les séminaristes

C'est parfait pour Hubert de Saint Chamas qui joue depuis le collège et qui n'avait pas envie de choisir entre Dieu et le foot : 

On peut mettre un maillot de foot sur le vêtement religieux, ce n'est pour cela qu'on n'est plus prêtre"

Toutefois, le jeune homme est plus calme pendant l'office que pendant un match. "Pendant un entraînement au séminaire, il peut y avoir un peu de rage aussi sur le terrain. Il y a forcément des petites tensions mais ça finit toujours par une demande de pardon", souligne le séminariste. 

Hubert de Saint Chamas n'oublie pas qu'il joue sous le regard de Dieu. Il y a justement une messe avant les matchs du tournoi

Si Dieu n'a pas la première place dans cette journée, on est un tournoi de football lambda", Vincent de Rochambeau, séminariste

Pourtant, il reconnaît qu'une fois le coup de sifflet donné, il "ne pense pas beaucoup au bon Dieu quand [il] joue. [Il] essaie de [se] concentrer sur le match". Sa chrétienté est tout de même présente pendant les rencontres à travers le fait de se dépasser et de respecter l'adversaire selon lui.

Pour les autres résultats : Craon a aussi gagné chez les jeunes garçons. En revanche, chez les féminines, c'est Trinité Cordeliers Avesnières à Laval qui a devancé les autres équipes.