Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des séquelles psychologiques très importantes pour les habitants de Paillet

lundi 25 août 2014 à 6:00 Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde

Les habitants des communes de Langoiran, Lestiac et surtout Paillet se remettent tout doucement des terribles orages du 25 juillet dernier. Certains ont tout perdu, il y a un mois. Les séquelles psychologiques restent considérables.

Une maison dévastée à Paillet
Une maison dévastée à Paillet © Radio France - Clément Carpentier

L'heure est à la reconsturction à Paillet, Langoiran et Lestiac. Il y a un mois, ces trois étaient frappées par de terribles orages. Le 25 juillet dernier, en l'espace de deux heures, ce sont deux mois de pluie qui s'abattaient sur ces villages dans l'Entre-Deux Mers. Plus d'une centaine de personnes étaient inondés.** Et certains ont tout perdu.**

Paillet vit au jour le jour

Certaines maisons ne sont plus habitables et vont être détruites à Paillet  - Radio France
Certaines maisons ne sont plus habitables et vont être détruites à Paillet © Radio France

Lors de ces orages, la communes de Paillet a particulièrement été touchée. Une vague de près de 1m50 de haut a traversé une partie du village et emporté tout sur son pasage. La boue a envahi ce village de 1 200 habitants. Après un premier nettoyage, la commune reprend vie petit à petit. Les travaux de voiries ont commencé mais les commerces sont toujours fermés (restaurant et librairie) un mois après les inondations. Enfin, le doute subsiste sur la réouverture de l'école pour la rentrée scolaire dans une semaine.

Un mois après, les dégâts restent importants à Paillet  - Radio France
Un mois après, les dégâts restent importants à Paillet © Radio France

Séquelles psychologiques

Les habitants de Paillet ont été très marqués par ces orages. Ils ont pour la plupart vécu ça comme un drame. Une aide spychologique avaient été mise en place dans les jours qui ont suivi les inondations. Depuis, chacun tente de se reconstruire de son côté. Pas facile quand on a tout perdu. Sept familles ont dû être relogées. Et certains n'ont plus aucun repère. Trois familles n'ont toujours pas trouvé un endroit pour se reloger.

La boue a remplacé le bitume à Paillet. - Radio France
La boue a remplacé le bitume à Paillet. © Radio France - Clément Carpentier

La peur de l'eau chez les enfants

Le choc a encore été plus fort pour les enfants. Alors qu'ils ne savent toujours pas s'ils pourront reprendre l'école dans une semaine, certains ne peuvent plus dormir seul selon leurs parents. Pire, ils se mettent à pleurer à la première goutte de pluie. Enfin, une mère de famille ne peut même plus enmener sa fille de 9 ans à la piscine. Le traumatisme de ces orages est encore bien présent à Paillet. 

Il y a encore du travail dans les rues de Paillet. - Radio France
Il y a encore du travail dans les rues de Paillet. © Radio France
De nombreux tractopelles sont encore sur place à Paillet - Radio France
De nombreux tractopelles sont encore sur place à Paillet © Radio France

Un mois après, le traumatisme des orages est encore très présent à Paillet