Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des solutions pour sortir de la précarité énergétique

-
Par , France Bleu Azur

Près de sept millions de personnes, soit 12 % des ménages sont en situation de précarité énergétique en France, c'est-à-dire qu'ils ont froid dans leur logement. La situation est inquiétante mais il existe des aides pour la rénovation thermique des logements, difficile en revanche de s'y retrouver.

photo d'illustration chauffage
photo d'illustration chauffage © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Près de sept millions de personnes, soit 12 % des ménages français sont en situation de précarité énergétique, c'est-à-dire qu'ils ont froid dans leur logement, à cause d'un système de chauffage défaillant, d'une mauvaise isolation, et 30 % des ménages disent se restreindre sur le chauffage l'hiver pour ne pas faire flamber la facture.

Reportage

Des aides à la rénovation énergétiques

A Nice, nous avons rencontré Faty, cette mère de quatre enfants a acheté avec son mari une maison en 2016 et s'est vite rendue compte que le logement était une passoire énergétique comme on dit : "des radiateurs électriques qui chauffaient peu et consommaient beaucoup, des fenêtres anciennes.  Il m'a fallu du temps pour monter un dossier, j'étais éligible au vu de mon taux d'imposition, on pouvait financer jusqu'à 65 % des travaux, mais nous avons avancé les frais." Faty a été orientée par la métropole Nice Côte d'Azur vers l'opérateur Api Provence pour l'aider dans les démarches auprès des entreprises. Un diagnostic des travaux a été fait : "on a fait l'isolation de la toiture par une entreprise, changé les fenêtres, doublé les murs."

Des personnes et des lieux ressources

Il existe des personnes et des lieux ressource pour aider les propriétaires occupants ou bailleurs,  et même parfois les locataires qui ont droit à des aides. Comme l'ADIL, l'association d'information sur le logement dans les Alpes-Maritimes, son directeur est Emmanuel Poulard : "les gens viennent nous voir et on est capable de les orienter sur les dispositifs existants, vers des opérateurs qui peuvent les accompagner dans les démarches de constitution de dossiers de demande de subventions. 

Dans la métropole Nice Côte d'Azur il existe aussi l'Espace info énergie, Mélanie Dutrieux est conseillère : "quelqu'un qui veut changer ses fenêtres, isoler sa toiture, ou une copropriété qui veut faire des économies sur son énergie peut venir à l'espace on peut répondre à leurs questions. Il est important d'abord d'isoler la toiture, les fenêtres, les murs, l'enveloppe de la maison et ensuite choisir le système de chauffage. Depuis 1974, on pense à la performance énergétique des logements en construisant."  

A La Trinité, on se mobilise contre la précarité énergétique

La facture énergétique pèse de plus en plus lourd dans les budgets.  A La Trinité, au nord de Nice 7,6 % du budget d'un foyer est consacré à payer la facture d'énergie, c'est  6% du budget pour les habitants du département. La Trinité a signé une convention avec Enedis, en octobre 2018, pour établir une cartographie de la précarité énergétique dans la commune et adapter les aides en fonction des besoins. Le CCAS aide les administrés à régler leurs notes de chauffage via le fonds de solidarité pour le logement et la métropole, 20 foyers ont été aidés l'an dernier. La municipalité propose aussi des ateliers sur les écogestes pour faire des économies d'énergie. Il y en a un organisé ce jeudi à 14 heures dans la salle du conseil municipal. 

Un site internet a été mis en place monprojet.anah.gouv.fr  qui permet en indiquant son numéro fiscal de savoir si on est éligible aux aides de l'ANAH  (Agence Nationale pour l'Habitat) et d'être orienté en fonction des problèmes que l'on rencontre dans son logement pour savoir quels types de travaux peuvent être faits et une aide directe peut être apportée.

L'Etat délivre aussi des "chèques énergie" qui tiennent compte des ressources des ménages. En 2019 le dispositif est reconduit et le montant moyen est revalorisé : de 150 à 200 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu