Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Supporters de l'OM et élus demandent au maire de Marseille une fan zone pour le match contre Salzbourg jeudi

lundi 23 avril 2018 à 16:15 - Mis à jour le lundi 23 avril 2018 à 18:33 Par Thibault Maisonneuve et Tony Selliez, France Bleu Provence

Les supporters de l'OM qui n'ont pas eu de tickets pour la demi-finale de la Ligue Europa OM-Salzbourg à l'Orange Vélodrome jeudi réclament une fan zone. Une demande soutenue par des élus socialistes. Impossible, répond la ville qui envisage toutefois un dispositif pour le match retour.

Ferveur au stade Vélodrome lors du quart de finale retour de l'Europa League entre l'OM et Leipzig
Ferveur au stade Vélodrome lors du quart de finale retour de l'Europa League entre l'OM et Leipzig © Maxppp -

Marseille, France

Les supporters de l'OM ont lancé sur les réseaux sociaux un appel pour la création d'une fan zone à Marseille jeudi 26 avril à l'occasion de la rencontre à l'Orange Vélodrome entre l'Olympique de Marseille et Salzbourg en demi-finale aller de la Ligue Europa. Le mot clé #FanZoneOMRBS est l'un des plus populaire sur Twitter. 

La ville de Marseille a indiqué qu'elle n'avait pas le temps d'organiser une retransmission sur écran géant ce jeudi mais envisage de le faire pour la demi-finale retour le 3 mai et éventuellement pour la finale en cas de qualification alors que cette fan zone prenait lundi soir une tournure politique.

Renaud Muselier  prêt à aider le maire de Marseille

Dans un communiqué, Renaud Muselier, le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a indiqué : "Nous voulons une fanzone pour Marseille- Salzbourg et je suis prêt à aider le maire de Marseille ! (...) La passion de l’OM ne se joue pas qu’au stade Vélodrome, elle se joue partout dans nos rues et dans les foyers de ceux qui vibrent pour le club. Offrons-nous un grand moment de fête populaire !" a poursuivi Renaud Muselier.

Appel d'élus socialistes marseillais à Jean-Claude Gaudin

Dans une lettre adressée au maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, la sénatrice socialiste Samia Ghali rappellait un peu plus tôt que "les Marseillais auraient pu remplir trois Vélodrome". "Écoutons-les et proposons leur une fan zone digne d'un grand d'Europe avec un écran géant pour leur permettre de vivre ce moment fort ensemble", poursuit l'élue.

Benoit Payan, chef de file de l'opposition socialiste à Marseille avait expliqué qu'il soutenait l'idée d'une retransmission du match sur écran-géant : "Marseille doit proposer une alternative. Vieux-Port, Prado, Hôtel-de-Ville ou stade Delort : les idées de lieux pour organiser ce rassemblement ne manquent pas", a insisté Benoit Payan.

Inenvisageable ce jeudi, répond la mairie de Marseille

Contactée par France Bleu Provence, la Ville indique que l'installation d'un écran géant est impossible d'ici jeudi. "Trop de contraintes techniques et de sécurité", précisent les services de la mairie de Marseille qui envisagent toutefois un dispositif pour le match retour. "On étudie la faisabilité", explique la Ville. 

Sur les plages du Prado ou au J4 ?

En fait, la mairie se tiendrait prête au moins pour la finale, en cas de qualification des hommes de Rudi Garcia. Mais peut-être aussi déjà pour le match retour de cette demi-finale, jeudi prochain. Reste à trouver le lieu. Il y a plusieurs pistes : les plages du Prado comme pendant l'Euro il y a deux ans ou l'esplanade du J4, à côté du Mucem. La piste du Vieux-Port semble écartée.

Panne du système de réservation en ligne dimanche

La plateforme de vente de billets en ligne ouverte dimanche matin a été prise d'assaut, ce qui a provoqué la panne du système. Près de 45.000 supporters ont essayé simultanément d'acheter leurs places. Dans un communiqué, l’Olympique de Marseille a présenté ses "plus sincères excuses à ceux qui auraient pu être confrontés à cette situation et va en tirer tous les enseignements nécessaires pour ses prochaines mises en vente".