Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des tonnes de vélelles ramassées sur le littoral héraultais

-
Par , France Bleu Hérault

Le littoral ouest de l'Hérault est envahi depuis jeudi dernier par des tonnes de vélelles. Ça ressemble à des méduses de couleur bleue, l'odeur en plus. Certaines communes ont décidé de les laisser sur le sable. D'autres, s'activent nettoyer les plages. De gros moyens sont utilisés.

A Marseillan, la ville utilise une cribleuse pour ramasser les vélelles
A Marseillan, la ville utilise une cribleuse pour ramasser les vélelles © Radio France - Stéfane Pocher

Portiragnes, France

Comme l'an passé une partie du littoral héraultais est envahi par des vélelles. Les coups de vent de la semaine dernière ont apporté sur les plages d’étranges visiteurs notamment sur les plages à l’ouest de l’Hérault : les vélelles, composées à plus de 90 % d'eau, ressemblent à des petites méduses. Mais la comparaison s'arrête là. Il s’agit surtout d’organismes planctoniques ayant la forme d’anneaux cartilagineux bleus de forme ovale de six centimètres de longueur maximum. 

Cette espèce, dont les tortues s'alimentent, a toujours été présente en Méditerranée, mais depuis deux ans, les quantités sont bien plus importantes, explique Pascal Romans, responsable du service aquariologie de l'Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales).

Cette abondance de vélelles a plusieurs hypothèses explique Pascal Romans, de l’observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer (Observatoire fondé en 1882)

La quantité échouée est plus ou moins importante selon les communes

À Marseillan-Plage, les cinq kilomètres de plage ont été souillés dès jeudi dernier. Il a fallu trois jours pour tout enlever. Vingt tonnes de vélelles ont été dégagées à l’aide d’une cribleuse tirée par un tracteur municipal. Elles sont sans danger. Si elles ne sont pas urticantes pour l’homme, en revanche, elles dégagent une odeur pestilentielle dès qu’elles commencent à sécher sur le sable. Vingt tonnes ramassées, c’est moins que l’an passé, mais contrairement au printemps dernier, la mairie n’a pas attendu.

Heureusement que la mairie de Marseillan est intervenue rapidement dit Céline, Pêche Center à Marseillan-plage. Son commerce est à 200 m de la mer.

Marseillan-Plage a retrouvé son sable fin, mais ce n'est pas le cas partout

Depuis quelques jours, les communes s'activent pour nettoyer les plages. En séchant, les vélelles dégagent une odeur pestilentielle, pas forcément très appréciable pour les vacanciers, ni pour les riverains. À Marseillan, c'est la deuxième fois que ces organismes planctoniques sont ramassés sur la plage.  

En 18 ans de service, c'est la deuxième fois que j'en vois sur les plages dixit Fabrice Garcia, le directeur général des services techniques de la mairie de Marseillan

À Vendres, le littoral a été épargné. "Nous n’avons pas eu de remontées, ni des services, ni des vacanciers", précise la mairie. L’an passé, une zone avait été touchée, mais c’était limité. Rien également sur les 2.500 mètres de plage de Valras-Plage. Ce qui n'avait pas été le cas l'an passé.

En revanche, les courants marins n’ont pas épargné les communes plus à l’est

À Vias, même constat, les six kilomètres de plage ont été touchés. Lundi et mardi, le service technique est intervenu sur les plages Farinette et Clôt. Dix tonnes de vélelles ont été ramassées. "Il doit cependant en rester entre les rochers, mais dans l’ensemble, cette partie-là est propre", précise la directrice de cabinet. 

"Il est difficile d’intervenir, sauf manuellement, mais c’est fastidieux." 

Jeudi et vendredi il est prévu de nettoyer celles de la côte ouest.

À Sérignan, mieux vaut éviter d’aller de s’allonger sur le sable. Toutes les plages, sur deux kilomètres, sont touchées. Mais aucune intervention n’est envisagée cette semaine par la Ville, les services techniques ayant décidé de les laisser sécher malgré les odeurs pestilentielles.

À Portiragnes, la Ville a décidé là-aussi de les laisser mourir et sécher sur le sable afin de ne pas intervenir mécaniquement ajoute le directeur de cabinet. 

Un peu plus loin sur les plages du Cap d’Agde, le service technique s’est activé ces derniers jours pour tout ramasser à l’aide d’une cribleuse. En revanche, le Grau d’Agde a été épargné par les courants marins.

À Sète, la mairie n'a pas donné suite à nos sollicitations. 

Plus de 20 tonnes de vélelles ramassées à Marseillan-Plage - Aucun(e)
Plus de 20 tonnes de vélelles ramassées à Marseillan-Plage - Mairie Marseillan
Cette cribleuse retient les vélelles - Radio France
Cette cribleuse retient les vélelles © Radio France - Stéfane Pocher
Choix de la station

France Bleu