Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des trains bondés et des usagers en colère sur la ligne Lyon-Valence

-
Par , , France Bleu Isère, France Bleu Drôme Ardèche

Les usagers de la ligne de TER de la ligne Lyon-Valence en ont ras le bol. Depuis septembre, leurs conditions de transport se sont fortement dégradées, d’après la présidente de l’Association des usagers du TER Lyon-Valence, Cécile Michel. En cause, la suppression de rames sur la ligne.

Un TER en gare en région AURA
Un TER en gare en région AURA © Radio France - Benjamin Bourgine

Rhône-Alpes, France

« Depuis le début du mois les trains des heures de pointe sont systématiquement bondés » affirme Cécile Michel. Une situation devenue intenable pour la présidente de l’Association des usagers des TER de la Vallée du Rhône (AUTERVR). « La situation se dégrade en réalité depuis plusieurs années, regrette la présidente, mais aujourd’hui nous sommes serrés comme des sardines chaque matin en allant au travail. » regrette-t-elle. 

Des conditions de voyage directement liées au retrait de certaines rames affectées à la ligne Lyon-Valence, pour Cécile Michel, « c’est un manque de matériel chronique qui s’aggrave d’année en année parce que le matériel vieillit et parce que les investissements dans de nouvelles rames ne sont pas assez rapides. » Or cette situation arrive au moment ou le nombre d’usagers de la Vallée du Rhône grandit. « L’investissement dans le matériel dans notre zone ne suit pas la hausse de la population, et donc des besoins. » Dénonce Cécile Michel.

"Laurent Wauquiez a été prévenu mais rien ne bouge"

Cette situation crée de fortes tensions entre usagers et SNCF, au point de voir se multiplier des incidents, notamment avec les contrôleurs de trains. Cécile Michel prend l’exemple d’un voyage le 22 novembre. « Ce jour-là, un train était encore réduit de plus de moitié, donc les gens comme d’habitude étaient tassés comme des sardines tout au long du voyage, indique la présidente de l’association, une fois arrivés à la gare de Lyon-Jean-Macé, il y a eu une opération de contrôle, avec la police ferroviaire »,  un contrôle qui a fortement agacé les usagers. « Une dame a refusé de se soumettre au contrôle et s’est finalement retrouvée mise à terre ».

Après avoir alerté le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez en octobre, la présidente de l’association des usagers espère que les conditions de voyage pourront s’améliorer, « Laurent Wauquiez a assuré que des solutions allaient être trouvées, mais pour l’instant, aucun échos de nouveau matériel » doute Cécile Michel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu