Société

Des tramways duplex à Besançon pour absorber l'afflux de voyageurs... poisson d'avril

Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon mercredi 2 avril 2014 à 6:00

Ginko poisson d'avril
Ginko poisson d'avril © Ginko

Etape symbolique ce lundi pour le chantier du tramway à Besançon : les derniers rails ont été soudés à l'Est de la commune, à Chalezeule. Les services de l'agglomération en ont profité pour annoncer une grande innovation concernant les rames : certaines seront à impériale. Le tram bisontin devrait en effet attirer beaucoup de plus d'usagers que prévu

C'est au lendemain de la réélection du maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, qu'une étape symbolique a été franchie ce lundi, avant la mise en service commerciale du tramway le 1er septembre : la pose et la soudure des derniers rails. La toute première remontait à moins de deux ans, en juin 2012.

L'opération s'est déroulée au niveau de la trentième station, à quelques mètres du terminus de la ligne, situé à Chalezeule. Les 14,5 km de ligne seront en service le 1er septembre 2014. Au total, pas moins de 4000 soudures ont été faites, une tous les 18 mètres à peu près.

Objectif : quatre rames duplex pour le 1er septembre

Comme à chaque avancée marquante sur le chantier, de nombreux badauds se sont rassemblés pour prendre quelques clichés de ce moment historique. Forts de l'engouement du public pour le tramway bisontin, les services de l'agglomération du Grand Besançon ont dû revoir leurs calculs sur la fréquentation à venir. Il s'avère que ceux-ci ont été sous-évalués. La fréquentation sera bien plus élevée que prévu et la capacité des rames risque de ne pas suffire aux heures de pointe.

Dès lors, deux possibilités s'offraient aux bureaux d'étude : proposer des rames plus longues, mais cela risquait de poser un problème avec la dimension des quais ; ou ajouter un étage, comme pour un TGV duplex. C'est cette deuxième solution qui a été retenue. Le directeur du projet tramway au Grand Besançon, Pascal Gudefin, est parti en Espagne tester un nouveau prototype de rame, à impériale, qui permet de doubler la capacité des voitures. L'objectif est que quatre de ces rames duplex soient prêtes dès le 1er septembre.

Les explications de Daniel Mourot, le directeur de la voirie et des déplacements à la Ville de Besançon, au micro France Bleu d'Anne Fauvarque :

 

Poisson d'avril Tram

Partager sur :