Société

Des trottinettes électriques en location au Mans à partir du mois de mars

Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine lundi 16 janvier 2017 à 4:55

Les batteries des trottinettes se rechargent directement dans leur casier, explique Bertrand Faivre
Les batteries des trottinettes se rechargent directement dans leur casier, explique Bertrand Faivre © Radio France - Bertrand Hochet

Ce nouveau service prendra la forme de deux bornes en libre accès en centre-ville à la manière du « Vélib » parisien. Si l’essai est concluant, d’autres points de location seront installés.

Quatre. C’est peu. Mais suffisant, d’après Bertrand Faivre, porteur du projet, pour tester la pertinence de ce nouveau service. A partir du début du mois de mars, ces trottinettes électriques (baptisées "Sophie") seront proposées à la location place de la République, au Mans et gare Nord (l’emplacement exact des deux bornes reste à préciser). Les élus manceaux viennent de donner leur feu vert à cette expérimentation prévue pour durer quatre mois.

Un code barre à scanner

Concrètement, pour louer l’une de ces quatre trottinettes électriques, il faudra d’abord s’inscrire sur Internet (site encore en construction) puis charger une application sur son portable. C’est un code barre, sur le téléphone, qui permettra d’ouvrir le casier dans lequel sera entreposée la trottinette. Il suffira ensuite de déplier l’engin, d’appuyer sur un bouton de démarrage et de se lancer ! « C’est intuitif, n’importe qui à partir de 14 ans peut s’en servir », assure Bertrand Faivre.

20 km/h maximum

Ces trottinettes peuvent théoriquement rouler jusqu’à 30km/h mais au Mans, elles seront bridées à 20 km/h car les déplacements auront lieu en ville. Le frein, comme c’est le cas habituellement sur ce type de véhicule, sera situé sur la roue arrière. Il faudra l’activer avec le pied. Ce mode de déplacement est de surcroît respectueux de l’environnement, précise Bertrand Faivre : « ces trottinettes sont électriques donc silencieuses. Elles ne polluent pas. Elles n’émettent ni gaz à effet de serre ni particule ». Le porteur de projet estime que ces engins seront utilisés pour de courtes périodes. Les tarifs seront fonction de la durée. Pour une demi-heure de location, il faudra, par exemple, compter 1,6€ : l’équivalent, à peu de choses près, du prix d’un billet de tramway acheté à l’unité. Une caution de 500€ vous sera également demandée.

D’autres projets

Après la phase de test qui se termine fin juin, les élus devront dire s’ils souhaitent ou non transformer l’essai. « On aimerait bien que la mairie, une fois qu’elle a validé le service, le pérennise en multipliant les points un peu partout sur le Mans », explique Bertrand Faivre. « On a déjà nos idées sur de futurs emplacements ! », précise l’entrepreneur. Le patron souhaite aussi installer une boutique de vente et de location de trottinettes électriques en face de la garde Nord du Mans. Et proposer son service à d’autres villes. Il explique avoir des déjà pris contact avec Angers et La Rochelle.