Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des vacances en Lorraine pour six enfants des camps du Sahara Occidental

-
Par , France Bleu Sud Lorraine
Lorraine, France

Six enfants venus d'un camp de déplacés au Sahara Occidental passent l'été en France. Après un mois à Grenoble, ils ont rejoint la Lorraine. Les vacances se terminent ce vendredi, au terme d'une parenthèse inoubliable pour eux et pour les familles qui les accueillent.

Les six jeunes sahraouis avec leurs familles d'accueil nancéiennes, en forêt de Haye.
Les six jeunes sahraouis avec leurs familles d'accueil nancéiennes, en forêt de Haye. © Radio France - Esteban Pinel

Six enfants d'un camp de déplacés du Sahara Occidental passent leurs vacances d'été en France, à l'initiative de l'Association de solidarité avec le peuple sahraoui. Après un mois à Grenoble, ils sont venus terminer leur séjour en Lorraine. C'est d'ailleurs la première fois que des familles de la région accueillent des jeunes sahraouis avec l'association. Les enfants repartent ce soir, la tête pleine de souvenirs.

Ils ont découvert les Vosges début août, dans un centre de loisirs. Puis ils ont été accueillis dans des familles, à Nancy. Caltum, 10 ans, est ravie.

J'aime bien la France. C'est très différent de chez nous. Ici, il y a plein de choses qui sont permises."

Ces enfants, tous âgés de 10 ans, vivent dans un camp de déplacés depuis leur naissance. Le Sahara Occidental demeure un territoire controversé, non autonome, sous l'influence du Maroc. La situation reste très complexe à ce jour. Faute de recensements précis, les associations estiment le nombre de déplacés dans une fourchette comprise entre 160.000 et 300.000.

Les enfants sahraouis découvrent en France un climat plus clément que chez eux, avec plus de loisirs. Mais après deux mois loin de l'Afrique, il leur tarde de rentrer.

Caltum, 10 ans, aimerait bien devenir journaliste. Elle a emprunté le micro France Bleu pour interviewer Louisa Maria, qui accueille deux enfants chez elle.
Caltum, 10 ans, aimerait bien devenir journaliste. Elle a emprunté le micro France Bleu pour interviewer Louisa Maria, qui accueille deux enfants chez elle. © Radio France - Esteban Pinel

Les familles françaises ont aussi apprécié cette "aventure. On s'est pleinement investi pendant un an, explique Sarah Boukhelifa, secrétaire de l'association et qui accueille deux enfants. Nous avons appris beaucoup de choses avec eux. Ils nous ont montrés des images de leurs habits traditionnels, de leur culture. Nous sommes tristes de les voir repartir."

Tous sont motivés pour accueillir de nouveaux enfants dans le futur. D'ici là, ils pourront se remémorer ce joli chant sahraouis, que les petits entonnent chaque matin avant d'aller à l'école, au Sahara Occidental :

Le chant des enfants sahraouis

Choix de la station

À venir dansDanssecondess