Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des vestiges gallo-romains découverts sous le futur Grande Stade de Rugby

jeudi 10 juillet 2014 à 15:20 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Ce sont des archéologues de l’INRAP, l’Institut National de Recherche Archéologique Préventive, qui ont découvert ces vestiges gallo-romains sous le futur Grand Stade de rugby, plus exactement sur le site de l’ancien hippodrome de Ris-Orangis. D’après les vestiges retrouvés, les chercheurs pensent avoir mis au jour une villa gallo-romaine.

Si cette découverte ne remet pas en cause la construction du grand stade à cet endroit, elle risque peut-être de retarder un peu les travaux.

Pour en savoir un peu plus sur ces vestiges découverts sous le futur Grand Stade de rugby, de nouvelles fouilles vont être lancées cet automne. Elles dureront 6 mois. C’est en creusant des tranchées que les archéologues ont trouvé les ruines de cette villa qui pourrait être gallo-romaine. Ces trouvailles ne sont pas rares. Une nécropole de 1.500 sépultures, tout près de Morigny-Champigny avait déjà été dévoilée.

C’est désormais à l’Etat de trancher et de dire si ces fouilles sont suffisamment intéressantes pour qu’on s’y attarde. Pour l’instant, la fin des travaux du Grand Stade est toujours prévue pour 2018.

E vestiges grand stade