Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Des vestiges gallo-romains découverts sur le chantier de la déviation de Jargeau

Par

Un atelier de tuilier gallo-romain a été mis au jour lors des travaux préparatoires à la construction du pont de Jargeau au-dessus de la Loire. Les archéologues avaient entamé des fouilles, fin mai, elles viennent de s'achever. Cette découverte n’empêche pas la poursuite du chantier.

Les fouilles des archéologues du Conseil départemental du Loiret Les fouilles des archéologues du Conseil départemental du Loiret
Les fouilles des archéologues du Conseil départemental du Loiret - Didier Depoorter

C'est une découverte qui va intéresser les passionnés d'Histoire. Un atelier de tuilier gallo-romain dont un four, vient d'être mis au jour à Mardié, au niveau de la plaine de Latingy, sur le chantier du futur pont sur la Loire. Les fouilles débutées il y a trois mois, sont terminées. 

Publicité
Logo France Bleu

Le 2ème site de ce genre découvert en 50 ans 

Les archéologues du Conseil départemental du Loiret, connaissaient la présence de ces vestiges qu'ils datent entre le milieu du 2ème et 3ème siècles après Jésus-Christ. Mais même s'ils ne sont pas tombés dessus par hasard, c'est une "belle découverte" reconnait Emilien Estur, chargé de l'opération au service archéologie préventive du Département.

L'atelier de tuilier gallo-romain avec le four mis au jour - Didier Depoorter

"La spécificité au niveau du mobilier archéologique, c'est que nous n'avons retrouvé quasiment que des tuiles d'époque romaine, très peu de céramiques et pas d'ossements animaux, ce qui indique que les artisans n'habitaient pas à cet endroit qui se trouvait alors plus près du fleuve" explique l'archéologue.

"C'est un type de structure qui est assez exceptionnel dans la région, on a retrouvé qu'un seul autre atelier de tuilier qui est connu dans le Loiret, c'est à Vrigny, en forêt d'Orléans, et la fouille remonte aux années 1970".

Jusqu'à six tonnes de tuiles collectées

Le travail sur ce four qui mesure 4 mètres de long et environ 3m50 de large ne fait que commencer. "Ce four nous l'avons démonté, nous avons collecté toutes les tuiles qui étaient sur place, il y en a cinq ou six tonnes, c'est énorme. Maintenant des collègues vont les analyser, prendre leurs mesures et nous allons essayer de déterminer d'où venait l'argile qui servait à faire ces tuiles" .

Près de six tonnes de tuiles collectées sur place vont être analysées - Didier Depoorter

Les archéologues du Conseil départemental vont également traiter toutes les photos qu'ils ont prises et numériser tous leurs relevés de terrain. Un travail titanesque, "cela va prendre deux ans avant de rendre le rapport de fouilles finales" conclut Emilien Estur.

Le public ne pourra pas voir ces fameuses tuiles gallo-romaines. Mais une fois que le Pont sur la Loire sera construit, un panneau explicatif sera installé à l'endroit de la découverte et donc tout près du circuit de la Loire à Vélo qui passe à proximité.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu