Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des vêtements en lambeaux dans la poubelle Celio de Rouen indignent les internautes

lundi 5 février 2018 à 18:39 Par Victoria Koussa, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Déjà plus de dix-mille partages pour la photo Facebook d'une Rouennaise. On y voit des vêtements pour homme de la marque Celio lacérés, accrochés par des passants indignés. Des internautes y voient une initiative "anti SDF".

Des vêtements en lambeaux retrouvés dans une poubelle devant la boutique accrochés sur les grilles par des passants.
Des vêtements en lambeaux retrouvés dans une poubelle devant la boutique accrochés sur les grilles par des passants. - Nathalie

Rouen, France

"Des caleçons coupés en deux, des parkas lacérées". Nathalie, une chanteuse rouennaise à l'origine du cliché posté sur Facebook, énumère l'état des vêtements Celio, une marque française de prêt-à-porter pour homme, retrouvés dans une poubelle. C'était samedi dernier au soir en face de la boutique rouennaise située rue du Gros-Horloge. 

Une initiative "anti sans-abri" ?

Pour certains internautes, sur Twitter comme sur Facebook, c'est une évidence : Celio aurait sommé ses salariés rouennais de saboter volontairement la marchandise qui devait être jetée. "Quelle honte", "c'est à vomir" ou encore "écœurant avec tous les SDF qu’il y a dans cette rue et le froid" peut-on lire dans les commentaires. 

"Avec tout ce que l'on produit sur terre, on n'en fait même pas profiter ceux qui n'ont rien (...) de la marchandise qui est même jetée à côté de ceux qui dorment dans la rue", s'indigne Nathalie, la Rouennaise à l'origine du post Facebook, "un acte citoyen" d'après elle. 

Des sans-abri qui mendient rue du Gros retrouvent parfois des vêtements lacérés dans les poubelles, comme Bob. "Je bouge pas mal en France, il y a aussi à Lille où j'ai retrouvé des manteaux, des jeans déchirés", affirme-t-il. Pour Manu, SDF à Rouen depuis quinze ans, c'est une forme de violence symbolique, "certains commerçants ne voient pas d'un bon œil la mendicité" d'après lui. 

ECOUTEZ - Reportage rue du Gros-Horloge à Rouen.

Des vêtements impropres aux dons d'après Celio

France Bleu Normandie a contacté le siège de Celio France, en vain. Du côté de la boutique rouennaise, on parle d'un dégât des eaux qui aurait sali une bonne partie des vêtements lacérés et jetés pour les rendre inutilisables afin de ne prendre aucun risque pour la santé.