Société

Des vigiles, des bipeurs d'urgence et des caméras à la Caf du Nord

France Bleu Nord jeudi 9 avril 2015 à 12:00

Grève à la Caf de Lille ce mardi 7 avril 2015.
Grève à la Caf de Lille ce mardi 7 avril 2015. © PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Le directeur de la caisse d'allocations familiales du Nord annonce ce jeudi des mesures pour protéger les agents d'accueil contre les agressions. Il promet des vigiles, des bipeurs d'urgence, et peut-être de la vidéosurveillance. Les agents d'accueil de la Caf du Nord sont en grève depuis mardi après une agression.

Les agents d’accueil de la Caf du Nord sont en grève , après une agression mardi. Ils ont exercé leur droit de retrait puis déposé un préavis. Pour apaiser les esprits, la direction propose de généraliser la prise de rendez-vous sur internet . Des vigiles supplémentaires vont également épauler les salariés, a annoncé le directeur de la CAF du Nord, invité de France Bleu Nord ce jeudi.

Vigiles, bipeurs d’urgence et vidéosurveillance 

 Le directeur propose de renforcer la présence des vigiles. En outre, les agents d’accueil sont maintenant équipés d’un bipeur provisoire. "Nous allons étudier un système beaucoup plus sophistiqué, mais il faut le temps de l’expertiser et de le financer , précise le directeur de la CAF du Nord, Luc Grad, invité de France Bleu Nord ce jeudi. Nous allons par ailleurs nous organiser pour une présence d’encadrement encore plus fort à l’accueil, nous allons étudier un système de vidéosurveillance et nous continuons à travailler, avec les salariés, sur toutes les bonnes pratiques professionnelles, en matière de situation difficile, de traitement des incivilités" . Des mesures à l’ordre du jour du Comité d’Hygiène et de sécurité de la CAF du Nord.

Le directeur de la Caf du Nord invité de France Bleu Nord

La prise de rendez-vous sur internet généralisée

La direction propose une autre solution contre les incivilités : l'accueil sur rendez-vous. Un système déjà testé dans les Caf de Dunkerque et Maubeuge depuis un an. "Il est évident que quand on vient en rendez-vous, et qu’on est reçu à l’heure précise à quelque minutes près, qu’on est reçu en un quart d’heure et que toutes les questions sont traitées, on le voit, de fait, il n’y a pas ou très peu de tensions ", a précisé Luc Grard, de la CAF du Nord.

 Et si on n'a pas d’ordinateur ? 70% des usagers disposent d’un ordinateur. Des usagers traitent déjà leur dossier via leur smartphone. "Nous maintiendrons un accueil normal, pour pouvoir aider les quelque personnes qui aurait des difficultés à prendre rendez-vous en ligne " a ajouté le directeur de la CAF du Nord.

Écoutez le reportage de Bastien Deceuninck à la Caf de Lille :

Grève à la Caf de Lille