Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : deux adolescents mis en examen après avoir diffusé sur Périscope leur vidéo d'un passage à tabac

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Deux adolescents de 15 et 16 ans ont été mis en examen à Bordeaux. Ils ont tabassé un autre jeune samedi dernier. Une scène violente qu'ils ont filmée et diffusée sur le réseau social Périscope.

Capture d'écran de la vidéo diffusée en direct sur Périscope
Capture d'écran de la vidéo diffusée en direct sur Périscope

Le réseau social Périscope fait de nouveau parler de lui en mal. Deux adolescents bordelais ont ainsi filmé et diffusé une vidéo dans laquelle l'un d'eux frappe violemment un autre jeune.

La scène se passe dans le quartier des boîtes de nuit à Bordeaux

Les deux adolescents voulaient se lancer un défi et faire les malins sur internet et ils ont choisi une victime au hasard. Le jeune homme est âgé de 20 ans. Sur la vidéo, on le voit être projeté au sol, il est roué de coups par le plus jeune alors que l'autre filme en direct.

On fait un jeu , on a deux coups chacun et s'il y a pas KO, l'autre finit, crie l'un d'eux.

La vidéo défile sur la toile, les internautes interviennent, certains approuvent, d'autres pas, du coup, les deux ados craignant des représailles auraient décidé de se rendre à la police. Entre-temps, le plus jeune décide de s'excuser sur Périscope. Sa mère diffuse également un message d'excuse sur Youtube.

Je suis horrifiée, et je ne cautionne pas ce que mon fils a fait, je m'excuse auprès de la victime , témoignage de la mère de l'agresseur diffusé sur Youtube

L'agresseur était déjà connu des services de police et de la justice pour atteinte aux biens, violences et injures. Mis en examen il a été placé dans un centre éducatif fermé sous contrôle judiciaire pour plus de six mois, alors que l'autre adolescent qui filmait a été remis en liberté. Il fera l'objet d'une enquête des services de protection de l'enfance. Les deux mineurs sont passibles de cinq ans de prison et 75 000 euros d'amendesLa victime hospitalisée est en arrêt en travail pendant plus de 8 jours.