Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux apprentis boulangers drômois en finale du concours national du meilleur croissant

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Julian Borie et Alexandre Cotte, deux apprentis boulangers au CFA de Livron-sur-Drôme, participent mardi 18 et mercredi 19 mai à la finale nationale du concours du meilleur croissant au beurre d'Isigny AOP. Les épreuves ont lieu dans la ville d'Ifs, en Normandie.

Les croissants réalisés par les deux finalistes de Livron lors de la finale régionale le 17 mars dernier.
Les croissants réalisés par les deux finalistes de Livron lors de la finale régionale le 17 mars dernier. - SD

Le meilleur croissant de France sera-t-il Drômois cette année ? C'est envisageable, puisque deux élèves du CFA de Livron sont finalistes du concours du meilleur croissant au beurre d'Isigny AOP. Alexandre Cotte, 19 ans et Julian Borie, 17 ans, vainqueurs de la finale régionale, affrontent douze autres candidats à Ifs dans le Calvados. 

Alexandre Cotte (à gauche) et Julian Borie (à droite) avec leur formateur en boulangerie Sylvain Dival, lors de leur victoire à la finale régionale le 17 mars.
Alexandre Cotte (à gauche) et Julian Borie (à droite) avec leur formateur en boulangerie Sylvain Dival, lors de leur victoire à la finale régionale le 17 mars. - SD

Mardi 18 mai après-midi, les candidats pétrissent leur pâte à croissant, puis la laissent reposer tout la nuit. Dès 6h le lendemain, ils doivent réaliser douze croissants. Alexandre Cotte reprendra sa recette de la finale régionale : "Il y a du levain liquide dedans. Je trouve que cela apporte un goût plus doux, et un plus au niveau de la fermentation." La deuxième épreuve, plus créative, nécessite d'imaginer une viennoiserie revisitée avec le praliné comme ingrédient imposé. Alexandre s'est entraîné : ce sera une rose en pâte de fruit à la passion et une crème brûlée au praliné. Julian Borie, lauréat de la finale régionale, réalisera une tortue pralinée à l'orange amère. 

Tous deux apprentis dans la boulangerie de leurs parents, ils se préparent à ces épreuves depuis plusieurs semaines. Pour Sylvain Dival, leur formateur en boulangerie, le concours est l'un des plus prestigieux. "L'élite des apprentis sera présente, donc le niveau sera très haut", précise-t-il. "Ce concours représente trois choses essentielles : la transmission du savoir-faire, l'excellence des matières premières et le partage entre élèves, formateurs et jury. Les garçons sont très motivés, ce sera un beau moment."

Le CFA de Livron a déjà gagné le titre deux fois en 15 ans. Cette année, le lauréat remportera une formation avec Johan Martin, vice champion de la coupe du monde de pâtisserie en 2013 et parrain du concours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess