Infos

"Deux blessés pour attaquer une nouvelle saison, ce n'est pas l'idéal" C.Le Bouille, président du MSB

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine jeudi 15 septembre 2016 à 12:16

Christophe Le Bouille
Christophe Le Bouille © Radio France - Christelle Caillot

VIDEO : Christophe Le Bouille, président du MSB sur la nouvelle saison du club de basket, les objectifs, le budget...

Christophe Le Bouille, le président du MSB était l'invité de France Bleu Maine ce jeudi. Il nous parle du début de saison, du budget, et de son entraîneur.

Deux blessés pour attaquer une nouvelle saison, ce n'est pas l'idéal

La saison du MSB commence dans dix jours et il y a déjà deux blessés dans l'équipe. "Deux blessés pour une nouvelle saison, forcément ce n'est pas l'idéal" nous dit Christophe Le Bouille, le président du MSB. "Du coup, on insiste encore un peu plus sur la préparation physique des autres joueurs et puis on a recruté un autre joueur pour un mois pour pallier les blessés.

On veut passer les play-off pour la 21ème année consécutive

Le 1er objectif de cette saison, c'est de passer les play-off pour la 21ème année consécutive, c'est une belle série et bien évidemment, on n'a pas envie que ça s'arrête" déclare Christophe Le Bouille. Pour moi, c'est très important, ça prouve que le club peut se maintenir à un plus haut niveau et c'est ce qu'il y a de plus difficile. Gagner un trophée, je crois que l'on est plusieurs clubs à y prétendre chaque année, mais le plus dur, c'est de rester en haut de l'affiche et pour nous, ça fait 20 ans que ça dure".

6,2 millions d'euros de budget

Avec 6,2 millions d'euros le MSB a le 4ème plus gros budget de la ProA. "Les sponsors et les collectivités nous suivent toujours" déclare Christophe Le Bouille. "On a prouvé aux entreprises et aux collectivités que l'on apporte quelque chose, à la ville, au département, à la région; ils nous suivent depuis le début du club et ça continue".

Erman Kunter, l'entraîneur va-t-il rester au club ?

Quand on pose la question au président du MSB de savoir si l'entraîneur qui arrive en fin de contrat en juin restera au club la saison prochaine, ça l'énerve profondément : "ce genre de question mi-septembre, je vais vous dire je trouve ça un peu déplacé et irrespectueux. Erman a un contrat de trois ans, il honore son contrat de trois ans, je ne sais pas ce qui se passera à la fin de la saison; les choses que j'ai pu lire dernièrement m'ont clairement horripilé je trouve ça irrespectueux de parler de sa succession alors que la saison n'a pas encore commencé".

Partager sur :