Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Deux crèches ouvrent dans des gares franciliennes dans les Yvelines et en Seine-et-Marne

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

C'est une première en Île-de-France, deux micro-crèches viennent d'ouvrir, jusque là rien de nouveau. Mais la particularité de ces deux crèches c'est qu'elles sont installées dans des gares. L'une à Villiers-Saint-Frédéric dans les Yvelines, et l'autre, à Saint-Mard en Seine-et-Marne.

La crèche de Villiers-Saint-Frédéric peut accueillir dix enfants.
La crèche de Villiers-Saint-Frédéric peut accueillir dix enfants. © Radio France - Olivia Chandioux

Villiers-Saint-Frédéric, France

Déposer son enfant à la crèche à la gare : c'est désormais possible en Île-de-France, et c'est une première. Deux micro-crèches, qui peuvent accueillir dix enfants chacune, situées dans des gares franciliennes viennent juste d'ouvrir, la première à Villiers-Saint-Frédéric dans les Yvelines et l'autre, à Saint-Mard en Seine-et-Marne. Un projet imaginé et mené à bien par SNCF Gares&Connexions et par IDF Mobilités. 

Coût de construction de la crèche : 500.000 euros

L'objectif : faciliter la vie des usagers. Comme l'explique Jacques Peynot, directeur des gares d'Île-de-France : "Les crèches sont des services intéressants et qui apportent beaucoup de facilité pour nos voyageurs. Là, on a le parking de la gare qui est à côté de la crèche, cela fait deux trajets en un. On dépose son bébé à la crèche et on va prendre son train pour le travail." La construction de la crèche à Villiers-Saint-Frédéric a coûté 500.000 euros, financé à 50% par SNCF Gares&Connexions et à 50% par IDF Mobilités.

Pour Fanny, maman d'Hortense, 18 mois, qui va à la crèche de Villiers-Saint-Frédéric, cette crèche à la gare c'est un vrai gain de temps : "C'est vraiment une excellente idée, je trouve cela très pratique. Je suis consultante et cela m'arrive d'avoir des missions à Paris ou ailleurs, parfois je prends ma voiture, mais aussi les transports en commun, et là pas de détour à faire c'est parfait." La crèche y est ouverte de 7h30 à 19 heures.

Une crèche dans une gare : reportage à Villiers-Saint-Frédéric

Un gros travail sur les bruits et les vibrations pour ne pas perturber les siestes des petits

Les fenêtres de la crèche ne sont qu'à quelques mètres des voies, mais pas de quoi perturber la sieste des petits, car Géraldine Viot, l'architecte a pensé à tout : "Nous avons fait tout un travail autour du bruit et des vibrations. La structure de la crèche est posée sur des boîtes à ressords, donc les fondations sont isolées du sol. Pour le bruit, il y a un faux plafond acoustique. Tout cela donne un lieu très paisible, très calme."La SNCF souhaite ouvrir une vingtaine d'autres micro-crèches comme celle-ci d'ici 2024.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu